Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Togo renforce son arsenal juridique sur la cyber sécurité


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Octobre 2019 modifié le 11 Octobre 2019 - 05:51


© DR
© DR
Lomé - Réunit en Conseil des ministres le mercredi 9 octobre 2019, le gouvernement togolais a adopté un projet de loi autorisant la ratification de la convention de l’Union Africaine sur la cyber sécurité et la protection des données à caractère personnel adoptée à Malabo en Guinée Equatoriale.

L’objectif poursuivi par les autorités est de permettre au pays de relever les défis notamment sécuritaires intimement liés à l’évolution technologique, et plus exactement au développement des activités dans le secteur numérique.

La ratification de cette convention « devrait soutenir les efforts du gouvernement qui, à travers le Plan National de Développement (PND), place le numérique au centre du processus de développement du pays », a indiqué le communiqué du Conseil.

Le gouvernement précise que cette ratification « permettra, d’une part, de renforcer le dispositif juridique et institutionnel national et, d’autre part, de bénéficier de la coopération d’autres Etats, notamment en matière de transactions électroniques, de promotion de la cyber sécurité et de lutte contre la cybercriminalité ».

Notons qu’en matière de cyber sécurité, le Togo et le spécialiste polonais de la Sécurité informatique Asseco ont convenu, courant mars 2019, de lancer d’ici à 2020, « Cyber Defense Africa », une agence dédiée à la cyber sécurité. L’accord entre les deux parties a été signé en marge de l’African CEO Forum à Kigali, au Rwanda.

Toujours dans le cadre de sa politique de lutte contre la cybercriminalité, les pouvoirs publics ont prévu la création de l’Agence nationale de la cyber sécurité et d’un Fonds de soutien à la cyber sécurité. Y compris la mise en place d’un Computer Emergency Response Team (CERT) et d’un Security Operating Center (SOC).