Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le Togo s’appuie sur l’Alliance Smart Africa pour intensifier ses réformes dans le secteur du numérique


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Février 2017 modifié le 2 Février 2017 - 08:09


Le Togo s’appuie sur l’Alliance Smart Africa pour intensifier ses réformes dans le secteur du numérique
Lomé, le 1er février 2017-Dans le but de renforcer ses différentes reformes et d’intensifier ses actions dans le secteur des technologies de l’information et de la communication, le Togo a rejoint depuis novembre 2016 l’Alliance Smart Africa. L’occasion de revenir sur le fonctionnement de ce regroupement qui se donne pour mission de développer le secteur des TIC dans les pays membres.

C’est suite à l’adoption par sept chefs d’Etats africains du manifeste Smart Africa en octobre 2013 que l’Alliance Smart Africa a été créée. En signant le manifeste, les chefs d’Etat se sont engagés à soutenir le développement socioéconomique de l’Afrique par les technologies de l'information et de la communication.

L’Alliance Smart Africa réunit tous les pays africains adhérant au Manifeste représenté par l'Union Africaine, l'Union Internationale des Télécommunications, la Banque mondiale, la Banque Africaine de Développement, la Commission Economique pour l’Afrique, la GSMA, l'ICANN et le Secteur Privé. Les objectifs visés par l’initiative Smart Africa sont entre autres d’attirer les investissements dans le secteur des TIC, de renforcer les capacités et développer les compétences et de promouvoir le développement de la technologie et l’innovation. L’Alliance veut également transformer l’Afrique en producteur de TIC et accroître la position du continent dans les classements clés.

Afin de marquer sa solidarité aux pays initiateurs et d’agir communément pour la transformation socio-économique de l'Afrique par les technologies de l'information et de la communication, le Togo a décidé d’intégrer l’Alliance. Le Togo s’est ensuite intéressé au projet Smart Energy et au projet relatif à l’Economie bleue.

Le 29 janvier dernier, le Ministre des Postes et de l’Économie Numérique, Cina LAWSON, a participé au Comité de Pilotage de l’Alliance Smart Africa. A ce Comité, le Togo a partagé l’engouement de l’Alliance pour la mise en œuvre de différentes initiatives. L’intégration du Togo à l’Alliance et la participation de la ministre des Postes et de l’Economie numérique à ces grandes réunions est une opportunité pour mettre en exergue les actions menées au Togo et définir un plan d’action cohérant et unifié entre les Etats membres.

Le Togo a en effet mis au cœur de sa politique numérique l’accès à l’éducation par le numérique grâce au projet « Environnement numérique de travail », qui consiste déployer un intranet au sein des établissements scolaires pour faciliter la circulation de l’information administrative et pédagogique. Dès mars 2017, l’ensemble des lycées techniques et scientifiques soit quelques 8400 élèves et 820 personnes du corps enseignent bénéficieront de ce projet avant d’être étendu au reste de l’enseignement. Il sera également mis en œuvre le programme WARCIP qui va permettre la construction d’une structure de stockage et traitement des données.