Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le président soudanais dépêche deux émissaires au Tchad le même jour


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 5 Mars 2018 modifié le 5 Mars 2018 - 19:02


Ibrahim Senoussi, Conseiller spécial du Président Oumar Hassan El Béchir reçu par Idriss Déby ce samedi 4 mars 2018.
Ibrahim Senoussi, Conseiller spécial du Président Oumar Hassan El Béchir reçu par Idriss Déby ce samedi 4 mars 2018.
Deux émissaires soudanais ont été dépêchés au Tchad pour rencontrer le chef de l'Etat idriss Déby, ce samedi 3 mars 2018. Ces deux visites qui interviennent en l'espace de quelques heures ont pour but de délivrer "un message du Président soudanais à son homologue tchadien".

La première visite a été conduite ce samedi 3 mars au matin, par le nouveau conseiller à la sécurité nationale soudanais, Salah Abdallah Gosh, à la tête d'une forte délégation. La délégation était porteuse d'un message verbal adressé à Idriss Déby.

« J’ai eu un entretien fort enrichissant avec le Chef de l’Etat Idriss Déby. Nous avions évoqué plusieurs sujets d’intérêts communs dont notamment, la prochaine réunion de commandement de la force mixte Tchad-Soudan, qui a lieu, courant mars, à El- Djéneina au Soudan. C’est un plaisir pour moi de rencontrer le Président tchadien après ma prise de fonction, le 11 février 2018 », a déclaré le Conseiller à la sécurité nationale de la République du Soudan, Salah Abdallah Gosh à sa sortie d’audience.

La deuxième délégation, conduite par Ibrahim Senoussi, conseiller spécial d'El Béchir, est également porteuse d'un message "verbal et confidentiel" adressé au chef de l'Etat tchadien. Elle est arrivée samedi après-midi et "a été immédiatement reçue le soir".

L’audience accordée ce samedi 3 mars à la délégation soudanaise s’inscrit dans le cadre des contacts permanents entre les deux Chefs d’Etat, selon la Présidence de la République. De même, au cours de la seconde audience du soir, la sécurité le long de frontières entre les deux pays, a été l’un des points essentiels abordés, ajoute-t-elle.

"Le Tchad et le Soudan expérimentent depuis plusieurs années déjà, une force mixte conjointe qui abat un travail extraordinaire de sécurisation de frontalières. Un bel exemple de coopération militaire qui commence à faire de l’émule", se réjouissent les deux parties.

La prochaine réunion de commandement de la force mixte Tchad-Soudan aura lieu ce mois de mars à El- Djéneina au Soudan.