Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le secteur du tourisme appelé à se réformer


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 3 Décembre 2016 modifié le 3 Décembre 2016 - 18:07


Le secteur du tourisme appelé à se réformer
Lomé, le 2 décembre 2016-Un atelier de deux jours portant sur le tourisme et le commerce en ligne a pris fin ce vendredi à Lomé.

L’organisation de cet atelier s’inscrit dans l’objectif du gouvernement togolais d’inviter les professionnels du tourisme à se conformer à l’évolution des technologies de l’information et de la communication (TIC). Elle s’inscrit aussi dans le cadre des recommandations inscrites dans le Plan Directeur de Développement et d'Aménagement Touristique, élaboré par le ministère du Commerce de l’Industrie, de la promotion du secteur privé et du tourisme.

La rencontre d’échanges a vu la présence de la ministre du Commerce, de l’Industrie, de la Promotion du secteur Privé et du Tourisme, Bernadette Legzim-Balouki. Etaient également présents, des professionnels de tourisme, des acteurs du secteur hôtelier ainsi que des responsables d’hôtel. Elle a permis à tous les participants de se former sur les avantages du e-commerce et son importance dans le secteur du tourisme.

Pour la ministre du commerce, de l’Industrie, de la promotion du secteur privé et du tourisme, le e-marketing repose sur un ensemble de stratégies, de techniques et d'outils et s'intègre bien dans le commerce en ligne des produits. La décision du gouvernement d’organiser cette formation a permis aux professionnels de s’approprier les nouvelles méthodes et outils de valorisation et de commercialisation pour appréhender avec justesse et en temps réels les opportunités de vente des produits sur le marché.

Bernadette Legzim-Balouki a ensuite insisté sur la nécessité pour les participants de se conformer à l’évolution du numérique. « La plupart des réservations et d’achat de billets d’avion se font à travers l’utilisation de cartes de crédits d’où la nécessite pour les acteurs nationaux de s’aligner sur ces usages en cours dans le monde actuel ». Cet atelier sera également organisé du 5 au 6 décembre prochain à Kara à l’endroit d’autres acteurs.

Pour rappel, le tourisme occupe une place importante dans l’économie togolaise. Selon les estimations, il contribue en moyenne à 2% au PIB national comme dans l’ensemble des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). L’objectif d’ici 2020 est d’atteindre 7% de contribution au PIB par la mise en œuvre de la politique commune du tourisme dans l’espace UEMOA.