Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SPORTS

Ligue 1 : Qu'est ce qui explique le premier faux pas du PSG ?


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Décembre 2018 modifié le 4 Décembre 2018 - 20:41


© DR
© DR
La série de victoire du PSG s’achève. En effet, le club de la capitale est resté victorieux lors des quatorze premières journées de la Ligue 1 et vient de perdre ses premiers points face à Bordeaux avec un match nul. C’est évidemment une déception pour le champion d’automne qui a été repris deux fois au score. Les supporteurs du club parisien avait comme l’impression de jouer à la roulette en ligne. Découvrons ensemble les raisons qui expliquent ce faux pas.  
 

La rencontre avec Liverpool

Après une superbe prestation face à Liverpool, les joueurs du club de la capitale n’ont pas encore eu le temps de se remettre. D’ailleurs, l’entraineur allemand avait déjà affirmé que : « Je ne peux attendre de mes joueurs le même état d'esprit ». Ainsi, c’est avec moins d’implication que les joueurs du PSG se sont rendus à rencontre face à Bordeaux.

Une fois de plus, Neymar s’est rendu incontournable en ouvrant le score à la 34è minutes. Il s’agissait d’un centre de Dani Alves qui a permis au brésilien de faire une reprise de volée que Costil n’a pas pu arrêter à cause d’un rebond. Les parisiens ont ensuite tenu le score jusqu’à l’égalisation de Jimmy Briand à la 53è minutes. Ce dernier à marquer du plat du pied grâce à un centre de Yann Karamoh. Ensuite Mbappé qui n’avait plus marquer de buts depuis quelques matchs, réussit à redonner l'avantage à son club à la 66è minutes grâce à une passe décisive de Draxler. Toutefois, Bordeaux égalise de nouveau à la 84è minutes grâce à Cornelius qui bat Thiago Silva dans un duel aérien. Et ce fut la première fois que les parisiens perdent des points au cours de cette saison en Ligue 1, mettant ainsi fin à leur série de victoires.

Toutefois, Marco Verratti relativise en affirmant : « Bien sûr que c’est toujours un peu embêtant de ne pas gagner. Après, il y a un adversaire en face. Je pense que ce match nul, ce n’est pas non plus un désastre ». D’ailleurs le club maintient toujours sa première place et reste déjà assurer de finir champion d’automne.

D’un autre côté, les joueurs enchainent les matchs tous les trois jours. Et comme le souligne Thiago Silva : « Nous ne sommes pas des machines ! Après c’est dommage car on était bien dans ce match. Mais, ce n’est pas non plus évident car il faut mélanger un peu l’équipe avec tous ces matchs. L’objectif aujourd’hui, c’est le 8e de finale de la Ligue des champions ».
 

Des cadres sur le banc

Au cours de cette 15e journée de Ligue 1, certains cadres du club étaient sur les bancs. Parmi ceux-ci, on pouvait compter Edinson Cavani.

En effet, c’est depuis le banc que l’attaquant uruguayen a assisté impuissant à l’échec de son club face à Bordeaux. C’étaient Kylian Mbappé et Neymar qui ont été choisis par l’entraîneur allemand. Néanmoins, ce dernier s’explique sur le cas de l’ancien napolitain en faisant comprendre que cette décision était pour son bien. D’ailleurs, il affirme : « Edinson Cavani sur le banc ? C’était nécessaire de prendre un repos pour qu'il puisse jouer contre Strasbourg. Il a beaucoup joué avant la trêve, puis deux fois avec l'Uruguay. Il a joué ensuite contre Toulouse, contre Liverpool ».

En dehors de l’ancien napolitain, d’autres cadres du PSG tels que Marco Verratti et Adrien Rabiot n’ont pas pu participer à la rencontre contre Bordeaux. C’est peut-être aussi pour le bien de ces deux joueurs.
 

Neymar sort sur blessure

Pour ce déplacement, c’était une véritable surprise que le brésilien ait été titularisé. Suite à sa blessure en sélection face à l'Uruguay et à sa superbe performance face à Liverpool, il était fort à parier que l’entraineur allemand l’aurait laissé sur le banc. Et pourtant, il a été une fois de plus très dangereux avec les multiples occasions qu’il a créées. Déjà à la 34è minutes, le brésilien a ouvert le score sur un centre de Dani Alves. Ce sera à la 57è qu’il sera remplacé par Choupo Moting puisque ses adducteurs l'ont relancé. 

Il est évident que la forme des joueurs après la rencontre avec Liverpool, l’absence de certains cadres comme Edison Cavani et la blessure de Neymar sont des facteurs qui ont occasionné ce faux pas.