Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Mali : "Il nous fallait revoir en profondeur notre système afin d'éviter un éternel recommencement"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Janvier 2022

Le chef de la junte malienne estime que la CEDEAO aurait dû donner un délai permettant de discuter de la proposition de prolonger de cinq ans la transition, avant de se sanctionner.


Le président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta, a appelé lundi soir le peuple à demeurer serein, assurant qu'avec courage et dévouement, le pays va y arriver. S'exprimant au lendemain des sanctions prises par la CEDEAO, le colonel Assimi Goïta a exhorté le peuple à l'unité, la résilience et la solidarité.

Le chef de la transition a regretté le caractère inhumain et illégitime de certaines décisions, faisant allusions aux lourdes sanctions prises par la CEDEAO.

Le colonel Assimi Goïta appelle la CEDEAO à une analyse approfondie de la situation du pays en mettant en avant l'intérêt de la population malienne. Selon le colonel Assimi Goïta, bien que les sanctions soient lourdes, des mesures sont prises pour y faire face.

"​Il nous fallait revoir en profondeur notre système afin d'éviter un éternel recommencement. C'est ce que nous avons tenté de faire comprendre aux chefs d'État de la CEDEAO", souligne le colonel Assimi Goïta.