Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Mali : la justice ouvre une enquête après la découverte d'un charnier à Gossi


Alwihda Info | Par Divin MABIKA - 27 Avril 2022

Le procureur de la République, le colonel Soumaila Bagayoko, a annoncé le 26 avril l'ouverture d'une enquête à la suite de la découverte d'un charnier à Gossi, cercle de Gouma-Rharous dans la région de Tombouctou.


Des soldats maliens. Illustration © État-major
Des soldats maliens. Illustration © État-major
Cette enquête a été mise en exécution sur instruction du ministre de la Défense et des Anciens combattants. Ainsi,le samedi 23 avril dernier, le procureur conformément à ses prérogatives de police judiciaire, s'est rendu à Gossi pour faire toute la lumière sur ces faits.

Un médecin légiste, une équipe de police technique et scientifique (PTS) et des enquêteurs du Service d'investigations judiciaires (SIJ) de la gendarmerie nationale l'ont accompagné pour la circonstance.

"L'opinion publique sera tenu régulièrement de l'évolution de l'enquête, dont les résultats seront rendus publics", affirme le procureur.

L'armée française a affirmé vendredi dernier avoir filmé des mercenaires russes en train d'enterrer des corps dans la zone. Elle a dévoilé à la presse des images filmées via un drone où l'on aperçoit des soldats recouvrir des cadavres de sable.

Pour l'état-major de l'armée malienne, l'état de putréfaction avancée des corps indique que le charnier existait bien avant la rétrocession de l'ex-camp de Barkhane situé à proximité.