Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Mali : le gouvernement réagit au décès de l'ex-président Ibrahim Boubacar Kéita


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Janvier 2022

Ibrahim Boubacar Keïta est décédé à la suite d'une longue maladie, ce 16 janvier 2022 à Bamako.


Ibrahim Boubacar Keïta est décédé à la suite d'une longue maladie, ce 16 janvier 2022 à Bamako. © DR
Ibrahim Boubacar Keïta est décédé à la suite d'une longue maladie, ce 16 janvier 2022 à Bamako. © DR
Le gouvernement malien a réagi ce dimanche au décès de l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta. Il présente ses condoléances à la famille du défunt et salue la mémoire de l'illustre disparu, par la voix du colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement.

Ibrahim Boubacar Keïta est décédé à la suite d'une longue maladie, ce 16 janvier 2022 à Bamako.

"C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris la perte brutale, du président Ibrahim Boubacar Kéita. Le Mali perd encore un de ses fils l'ayant servit au plus haut sommet. Puisse les meilleurs de ses actes lui servir auprès du Très miséricordieux Seigneur. À sa femme, ses enfants, à l'ensemble de sa famille biologique et politique, je présente mes condoléances les plus attristées", déclare le premier ministre Choguel Kokalla Maïga.

Ibrahim Boubacar Keïta a été président de la République du 4 septembre 2013 au 18 août 2020. Lors du coup d'État de 2020, dans un contexte d'un mouvement populaire, il est arrêté par une garnison de militaires, avec le Premier ministre, Boubou Cissé, et plusieurs hauts responsables politiques ; dans la foulée, il renonce au pouvoir sous la pression de l'armée.

Le gouvernement annonce un programme d'obsèques qui sera dévoilé bientôt.