Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Maroc : 200 millions de dollars mobilisés pour renforcer et élargir la protection sociale


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Décembre 2019 modifié le 18 Décembre 2019 - 13:02


Vue de Casablanca. Getty Images/appassionato fotografo viaggiatore
Vue de Casablanca. Getty Images/appassionato fotografo viaggiatore
Abidjan (Côte d’Ivoire)  - Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a approuvé, ce jour, un financement de 204 millions de dollars américains en faveur du programme d’appui à l’amélioration de la protection sociale au Maroc.

Le programme a pour premier objectif d’élargir la protection sociale dans le Royaume, en particulier aux personnes en situation de handicap, aux enfants et aux femmes vulnérables. Il vise également à favoriser une approche régionale de développement des politiques sociales, plus intégrée et plus inclusive.

« L’investissement dans la protection sociale est vital. En élargir la couverture est une condition sine qua non pour une croissance durable et partagée. Nous en sommes fiers », a souligné Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour la région Afrique du Nord.

Concrètement, le programme permettra de construire un hôpital régional à Guelmim ainsi qu’un hôpital des spécialités à Ouarzazate, dotés chacun d’une capacité d’accueil de 140 lits. Le projet prévoit, en parallèle, la création de 144 unités spécialisées dans la prise en charge des personnes à besoins spécifiques et la mise à niveau des infrastructures et équipements de 100 dispensaires en milieu rural. Ces unités seront équipées en matériel de télémédecine permettant une prise en charge rapide et à distance des patients.

« C’est un programme stratégique avec une forte ambition de résultat : passer d’un taux de couverture de l’assurance maladie obligatoire de 62% de la population en 2018 à plus de 80% en 2023. Nous sommes heureux de la mise en œuvre de ce programme qui permettra d’améliorer l’accès de millions de Marocains aux services et infrastructures sociales de base dans les régions les plus enclavées. » s’est félicitée, pour sa part, la responsable-pays de la Banque pour le Maroc, Leila Farah Mokaddem.

Sur le plan environnemental, le projet contribuera à faire adopter l’initiative baptisée « Hôpital vert » qui vise à introduire le concept d’efficacité énergétique et généraliser l’utilisation des énergies renouvelables dans les établissements de santé. Avec pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par les unités hospitalières, développées dans le cadre du présent programme.

Répondant aux objectifs du Royaume en matière de développement humain, le projet est aligné sur les « High 5 », les cinq priorités stratégiques de la Banque. Il est également en adéquation avec la volonté du gouvernement marocain de mettre en place une couverture sociale universelle.

Le Maroc figure parmi les membres fondateurs de la Banque africaine de développement. Il est un des principaux pays bénéficiaires de l’institution, avec un engagement cumulé de plus de 10 milliards de dollars américains. Ces financements couvrent différents secteurs, parmi lesquels l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture, le secteur financier et le développement humain.