Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Maroc : l’organisation des élections générales liée à une performance économique


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Septembre 2021


Une étape décisive semble s’inscrire dans le renforcement de la démocratie au Royaume du Maroc avec la tenue d’élections générales qui regroupent à la fois les scrutins législatifs, régionaux, et locaux. Le scrutin du 8 septembre organisé par le Maroc mobilisera près de 4500 observateurs nationaux et étrangers, auquel 18 millions de Marocains sont appelés aux urnes afin de sceller l’avenir du pays qui parvient à émerger à la surface et ce malgré les répercussions liées à la pandémie du Covid-19 et de la crise économique qui en résulte.

Il s'agit des troisièmes élections organisées au Royaume Chérifien depuis la réforme constitutionnelle de 2011 , ce qui a permis à ce pays d’opérer un partage de pouvoirs  de façon démocratique entre le Palais Royal et les parties politiques en pleine périodes liées aux contraintes de  la maladie à coronavirus.

Il faut relever que le  Maroc est l'un des pays qui ont pu contribuer à lutter efficacement contre la propagation de la maladie covid 19 en réussissant à vacciner plus de 60% de sa population cible  tout en injectant au moins une dose. Il a pu dans cette optique   à mobiliser de moyens importants pour amorcer doucement mais sûrement une reprise économique de son pays ces  deux dernières années tout en assurant la sécurité de ses populations considérées comme les  fragiles.

 Pour juguler cette crise , le Royaume Chérifien a également engagé des réformes sociales en 2021 afin de limiter le choc sur les couches vulnérables. Ces dernières années, le royaume a engrangé de  succès économiques, politiques, diplomatiques (diplomatie religieuse, régularisation de migrants subsahariens, participation à la COP 22, etc.), en Afrique subsaharienne et sur la scène internationale.

Ainsi, ce pays, qui compte près de 37 millions d’habitants, affichera une croissance comprise entre 5,5 % et 5,8 % en 2021. La position géostrategique qu'occupe le Maroc vis-à-vis de l'europe peut offrir de belles opportunités au Royaume chérifien. Se sa part, l’Afrique est un autre débouché prometteur. Depuis ses deux décennies, le Maroc est investi méthodiquement par les grands groupes du pays : Attijariwafabank, présent maintenant dans quinze pays du continent, l’OCP, le géant des phosphates (seize pays), ou encore Maroc Télécom (dix pays), qui vient de réunir ses filiales sous une seule et même marque : Moov Africa.








TRIBUNE & DEBATS