Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Maroc : le pays s’abstient de voter contre la Russie à l’ONU


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Mars 2022


Maroc : le pays s’abstient de voter contre la Russie à l’ONU
Lors de l’adoption d’une résolution de l’assemblée générale de l’ONU qui “exige que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine”, le Maroc s’est a abstenu mercredi dernier, au cours d’un vote approuvé par 141 pays. Le ministère des Affaires étrangères justifie cette décision « souveraine », du royaume.

Selon la diplomatie marocaine, il s’agit « d’une décision souveraine qui ne peut être interprétée comme un désalignement stratégique et qui ne peut être analysée qu’à la lumière des deux communiqués du royaume ». Le communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains de l’étranger, en date du 26 février 2022, souligne que la non-participation du Maroc ne change rien à sa position concernant la situation entre la Russie et l’Ukraine.

En effet, le Maroc ajoute que « suivre avec inquiétude et préoccupation l’évolution de la situation entre l’Ukraine et la Russie » réitérant son « attachement au respect de l’intégrité territoriale, de la souveraineté et de l’unité nationale de tous les États membres des Nations unies ».

Par ailleurs, le communiqué du ministère des Affaires étrangères a mis en exergue la contribution financière apportée par le royaume, en réponse à l’appel du secrétaire des Nations unies, réaffirmant son regret de « l’escalade militaire qui a fait, malheureusement, à ce jour, des centaines de morts et des milliers de blessés, et qui a causé des souffrances humaines des deux côtés, d’autant que cette situation impacte l’ensemble des populations et des États de la région et au-delà ».

La diplomatie marocaine a ensuite tenu à rappeler que « les membres de l’Organisation se doivent de régler leurs différends par des moyens pacifiques et selon les principes du droit international, afin de préserver la paix et la sécurité mondiales ».

Pour rappel, la résolution de l’assemblée générale des Nations unies a été adoptée, suite à l’approbation de 141 États, alors que 35 pays n’ont pas participé au vote, et 5 autres s’y sont opposés, notamment la Russie, la Biélorussie, la Corée du Nord, la Syrie et l’Érythrée.