Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Monde| Les nouveaux chiffres de la corruption


- 28 Septembre 2008 modifié le 28 Septembre 2008 - 14:55

La Somalie, l'Irak, la Birmanie et Haïti sont les pays perçus comme étant les plus corrompus au monde, selon le classement 2008 de l’ONG de lutte en faveur de la bonne gouvernance, Transparency International. Par contre, les pays les mieux notés sont: le Danemark, la Suède et la Nouvelle-Zélande. Le Tchad n'est pas en reste.


Monde| Les nouveaux chiffres de la corruption
La Somalie, l'Irak, la Birmanie et Haïti sont les pays perçus comme étant les plus corrompus au monde, selon le classement 2008 de l’ONG de lutte en faveur de la bonne gouvernance, Transparency International. Par contre, les pays les mieux notés sont: le Danemark, la Suède et la Nouvelle-Zélande.

Depuis 1995, Transparency International publie chaque année un « indice de perception de la corruption » classant 180 pays en fonction des évaluations d'un groupe international d'hommes d'affaires, d'experts et d'universitaires. L’Afrique est en général mal notée et cette année encore, Transparency International signale une nette dégradation de la situation au Burundi. Le Soudan, le Tchad, la Guinée et la République Démocratique du Congo sont également mal placés, se partageant le haut du tableau. Le pays perçu comme étant le moins corrompu en Afrique est le Bostwana.

Néanmoins, le rapport montre que le Nigeria, régulièrement cité comme l’un des pays où la corruption est endémique, a fait des progrès significatifs au cours de l’année écoulée.

Selon Mme Rima Al-Azar, directrice pour l’Afrique et le Moyen Orient à Transparency International, la corruption dans les pays pauvres compromet la lutte contre la pauvreté. Lorsqu’elle affecte les systèmes judiciaires, elle sape l'État de droit, ajoute la responsable.

Transparency International appelle les pays industrialisés à redoubler d’efforts pour favoriser le développement de la bonne gouvernance. L’ONG note que la Convention de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur la lutte contre la corruption, qui pénalise les actes de corruption commis à l’étranger par des entreprises basées dans les pays de l’OCDE, est en vigueur depuis 1999, mais que sa mise en œuvre effective reste très inégale.

Transparency International (TI) est une ONG internationale de lutte contre la corruption des gouvernements à travers le monde. Elle compte 80 sections nationales, avec un secrétariat central.

L'organisation d'origine allemande fondée par Peter Eigen réfute l'idée d'une supériorité des États du Nord dans le domaine de la lutte contre la corruption et s'attache à mettre en lumière les problèmes de corruption de par le monde.

Transparency publie régulièrement son rapport mondial sur la corruption. Le Cameroun a longtemps été classé par cette ONG comme étant le pays le plus corrompu du monde. Depuis deux ans, la République camerounaise a fait des progrès considérables et ne figure plus au Top 5 du palmarès des pays corrompus.

Source: Continental news