Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MUSIQUE

Musique : Le nouvel album de Laoutaye Placide


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 9 Décembre 2010 modifié le 9 Décembre 2010 - 13:07


Musique : Le nouvel album de Laoutaye Placide

Mahamat Nour

« Coup de cloche », produit d’un long silence.

 

Laoutaye Placide, artiste reggamen a organisé une conférence de presse pour le lancement officiel de son nouvel album « Coup de cloche ». C’était le 27 novembre dernier à l’Espace de Création et d’Accompagnement Musical (ECAM) au quartier Moursal.

 

Six (6) ans de silence après, Laoutaye Placide sort un nouvel album « Coup de cloche » composé de huit (8) titres : « Sangba », « Affé », « Mr le juge », « Stand Up », « N’djaména », « Sans voix », « Charmata » et « faux moine ». À travers sa voix, l’artiste engagé Placide dénonce des maux qui minent la société tchadienne surtout ces dernières années. Ainsi dénonce-t-il dans ses morceaux l’injustice sociale, la corruption, le népotisme, la prostitution et bien d’autres. Dans « Affé » (la Paix), un titre phare de son album « Coup de cloche », Placide Laoutaye fait de propositions, montre la voie à suivre à nos dirigeants afin de trouver de solutions à tous les maux qui entravent le développement du Tchad sur tous les plans.

 

Nul n’ignore que lesartistes tchadiens évoluent dans des conditions très difficiles. Ils fournissent des efforts personnels pour mettre des albums sur les marchés. « Comme je ne fais pas une musique de « Gombo », ce n’est pas facile », explique Placide Laoutaye amèrement.  Le groupe entend organiser des concerts dans des écoles et différents centres culturels dans les jours à venir afin de faire passer au mieux leurs messages.

Il faut noter que c’est grâce au soutien de la société Rarou (une entreprise qui œuvre dans le cadre de l’assainissement) et de studio Hadre Dounia que le nouvel album « Coup de cloche » est aujourd’hui sur les marchés. Les CD sont vendus à 5000 Francs CFA et 2000 Francs CFA les cassettes.

 

Ces artistes ont besoin de l’argent de vente de leurs produits disponibles sur les marchés pour pouvoir continuer à produire.