Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Quatre stars africaines donnent leur voix pour l’assainissement


Alwihda Info | Par AMA - 5 Décembre 2021


Pour ouvrir ce dernier mois de l’année, Niyel présente Hymne à l’Assainissement, un des trois outils de mobilisation africaine en faveur d’un meilleur assainissement sur le continent.

11 mois durant, 4 artistes musiciens ont collaboré avec NIYEL pour produire ce projet musical qui parle à tous et à toutes. Cet Hymne à l’Assainissement est un moyen original pensé par Niyel pour faire du plaidoyer différemment.

Les mots tranchants de Malika la Slameuse, la voix perçante de Tamy Moyo, les rimes de Ouenza et la voix mélodieuse de CEF Tanzy sont le cocktail de cet Hymne à l’assainissement par les Africains et pour les Africains.

“S’adapter et innover dans le plaidoyer fait notre force à Niyel. Nous savons qu’utiliser notre expérience dans un champ aussi vaste et dynamique que l’assainissement ne fait que renforcer notre mission d’apporter des changements de politiques et de pratiques” rappelle Valérie Traoré, Directrice exécutive de Niyel.

Malika la slameuse du Burkina Faso, Ouenza du Maroc, Tamy Moyo du Zimbabwe et encore CEF Tanzy de l’Angola n’ont pas hésité à montrer leur engagement pour la problématique de l’assainissement en donnant de la voix pour cette collaboration avec Niyel.

Dudu Sarr, manager international d’artistes, nous rappelle les étapes de production « ...C’était un gros défi à relever vu la particularité du projet. Tous les artistes étaient très emballés à l’idée de contribuer à la sensibilisation sur un thème qui touche beaucoup de gens sur le continent. Il n’a donc pas été difficile de convaincre les artistes d’accepter de faire cet hymne de l'assainissement hors normes commerciales ».

Pour ces quatre artistes engagés, cet hymne n’est pas qu’un projet musical mais une chanson dont les paroles résonneront dans l’esprit de tout un chacun comme une alarme afin de mobiliser les Africains à relever le défi de l’assainissement et pousser nos décideurs à s'assurer que les bonnes politiques et pratiques soient mises en place.

“J’ai adoré travailler sur ce projet musical qui donne voix aux revendications de tous nos concitoyens qui n’ont pas encore un accès décent à leur droit qu’est l’assainissement. Ce single est à la fois panafricain, engageant, multilingue, accrocheur et dansant pour faire voir et comprendre l’assainissement d’une manière rythmée”, ajoute Laetitia sur la chanson qui a été lancée le 30 novembre.

Ce clip panafricain est disponible sur Youtube et sur les chaînes de streaming.