Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

RCA : A quoi sert la résolution 2127 du conseil de sécurité des Nations Unies ?


- 24 Mai 2014 modifié le 24 Mai 2014 - 00:06


Le Front Patriotique Pour l'’Autodétermination -FPPA-

RCA : A quoi sert la résolution 2127 du conseil de sécurité des Nations Unies ?
Il est naturel que les Nations Unies aient voulu empêcher ou arrêter des atrocités, bien que la Charte de celle-ci interdise toute intervention dans les affaires intérieures des états membres. C’est dans ce contexte que la France a conçu et fait voter par le conseil de sécurité le 5 Décembre 2013, la résolution 2127 lui garantissant un prétexte afin d’intervenir militairement pour la dixième fois en République Centrafricaine. En effet, l’efficacité d’une résolution s’apprécie par rapport aux buts qu’elle s’est assignée. Et, conformément en son article 28, cinq objectifs à atteindre dans un délai de douze mois ont été fixés, à savoir :

1. Protéger les civils et rétablir la sécurité et l’ordre public, en ayant recours aux mesures appropriées ;
2. Stabiliser le pays et restaurer l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire;
3. Créer les conditions propices à la fourniture d’une aide humanitaire aux populations qui en ont besoin;
4. Soutenir les initiatives de désarmement, démobilisation et réintégration ou désarmement, démobilisation, réintégration et réinstallation ou rapatriement menées par les autorités de transition et coordonnées par le BINUCA;
5. Accompagner les efforts nationaux et internationaux, menés par les autorités de transition et coordonnés par le BINUCA, visant à réformer et restructurer les secteurs de la défense et de la sécurité. L’application de cette résolution par la Sangarie

La France arrogante, ignorante et animée par un esprit colonialiste décide de faire cavalier seul pour appliquer par le biais de l’opération Sangarie cette résolution sur « un terrain qu’elle connaisse mieux ».

Près de six mois après, quel bilan peut-on tirer de son application sur le terrain ?

Aucun des cinq objectifs n’a été ou serait sur le point d’être atteint, au contraire la résolution a créée de nouvelles réalités et transformée la crise a un conflit inter-religieux durable. Au fait, depuis le 5 Décembre 2013 date de l’entrer en vigueur de la résolution 2127 :

1. Nous avons assistés à une généralisation de l’insécurité et du chaos dans tout l’Ouest de la RCA (la partie ou la résolution 2127 a été appliquée) du fait de la monter en puissance des milices chrétiennes Anti Balaka ;
2. Le génocide de la minorité musulmane par les chrétiens ;

3. Le déplacement massif supervisé par ces mêmes forces étrangères censées assurer la protection de tous les civils musulmans et chrétiens ;

4. L’affaiblissement du régime de Bangui ;

Face à ce constat d’échec, il faut suspendre l’application de la résolution 2127 car elle ne répond plus à la dynamique et les réalités du conflit actuel. Le seul moyen d’éviter une guerre civile serait d’assurer aux collectivités, surtout à celles qui sont minoritaires, des garanties qu'elles auront la liberté de vivre à leur façon et là où elles sont implantées. En claire voté une nouvelle résolution du conseil de sécurité de l’ONU pour partitionner la RCA entre un état musulman laïc à l’Est et un état chrétien a l’Ouest.

Le Front Patriotique Pour l’Autodétermination -FPPA-



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Juillet 2018 - 05:52 Réflexion sur le système sanitaire du Tchad