Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

RCA. Djotodia, vous avez montré vos limites, il ne vous reste plus qu’à rendre le tablier


Alwihda Info | Par Simon koitoua - 7 Décembre 2013

Lettre Ouverte au Président de la République SELEKA : Un Centrafricain de la Diaspora demande la démission Djotodia Michel.


Michel Djotodia. Crédit photo : Sources
Michel Djotodia. Crédit photo : Sources
Monsieur le président de la Seleka, ce rappel en vaut la peine car vous avez commis une faute très grave un crime de guerre, crime contre l’humanité. De ce fait, il était important de faire ce rappel pour éclairer la lanterne des milliers de nos compatriotes qui ne connaissent pas bien le fondement de cette très grande association des voyous, des machines à tuer et des islamistes venus exterminer la jeunesse Centrafricaine qui constitue le levier du développement d’un pays. Le génocide actuel est l'application directe de votre lettre du 17 avril 2012 a l organisation de la conférence islamique, vous disiez déjà que vous allez s’attaquer aux soldats chrétiens centrafricains, vous avez réclamé des armes pour faire la guerre au peuple centrafricain chrétien qui selon vous persécutaient les musulmans, de ce mensonge est née la SELEKA avec la horde de djihadistes du Darfour et du Tchad! Notre classe politique s écrase devant cet homme sanguinaire, médiocre, vaniteux qui se retrouvera bientôt sa place dans les poubelles de l'histoire centrafricaine, avec lui ses complices Tiangaye, Ziguele, Massi et autres.... qui se taisent devant ce génocide organise et planifie le peuple centrafricain.

En réalité, qu’est ce qui s’est passé : sous vos ordres les mercenaires, les djihadistes armées jusqu’aux dents commet de génocide. Le conflit à Bangui et cette ville est reste toujours sous tension avec des exactions des selekas qui continuent dans toute la ville. Le génocide a eu lieu effectivement à Bangui. Le bilan est revu encore à la hausse et il est de 747 morts, si vous avez des points de regret par rapport à votre structure ou des propositions pour un avenir plus radieux pour les Centrafricains démissionner des maintenant.

C’est vraiment une poudrière, depuis Miskine jusqu’au croissement Petevo-Cattin, toutes les maisons, mosquées, regorgent les armes caches dans les trous, sous les nattes dans les véhicules. Presque tous les jeunes musulmans, ici, sont armes. Les centrafricains n’ont pas l’habitude de porter les armes ce qui fait que les musulmans armes de couteau, et armes d’assaut les tuent comme des mouches. Nous demandons a nos frères musulmans de Centrafrique de se joindre a nous pour bouter les mercenaires Tchado-Soudanais sur la terre de nos aïeux.

Les patrouilles des militaires français rassurent la population mais loin des rues des éléments de la seleka continuent de massacrer la population.

Monsieur le président de la seleka , pendant 9 mos de pouvoir quel travail vous et vos collègues les assoiffés de pouvoir ont fait pour faire bouger ce pays et quelles résolutions ? Quelle démarche avez-vous menée pour faciliter le retour des Centrafricains de l’extérieur ? Quelle politique avez-vous adoptée pour inciter les émigrants à orienter leurs épargnes vers la Centrafrique ? Nous pensons qu’après ce constat d’échec vous devez démissionner avec toute votre équipe de la république seleka ; cela dans un bref délai.

A travers cette lettre ouverte, je mène un combat de liberté. Nous avons agi de la sorte parce que tout simplement notre statut de Centrafricain de l’extérieur nous donne droit.

Nous demandons au président de la République de seleka, au faible et fantôme Premier ministre de démissionner afin qu’ on puisse ensemble parcourir le monde entier pour rencontrer, discuter et échanger avec la diaspora Centrafricaine pour le choix d’une Femme et ou d’un homme acceptable par tous de conduire la transition prochaine consensuelle Suite à cela, il pourra organiser les assises de la conférence nationale qui débouchera sur les grandes consultations nationales. Vous avez montré vos limites et il ne vous reste plus qu’à rendre le tablier et libérer les lieux.

A tous les Centrafricains de l’étranger musulman et chrétien. Mobilisez vous, Unissez vos voix et soutenez vos frères et sœurs en Centrafrique par des marches pacifiques dans chaque pays ou vous résidez. Crier très fort, Ne laisser pas Mourir vos parents sous silence. Aidez la RCA à rétablir la Paix. Djotodia doit démissionner. Mes larmes coulent en rédigeant cette lettre mes condoléances à tous les Centrafricains sous les balles des selekas. Le silence de nos historiens est éloquent comme si cette nation manquait d intellectuels ?

Ou sont passes nos historiens? Nos sociologues? Nos économistes? Nos soldats? L’heure de la Refondation a sonne et nous devons tous reprendre en cœur Djotodia dégage! Seleka dégage! Vive l’émergence d une classe politique jeune, neuve et Saine!

Patriotiquement,
Simon koitoua à Malaga Espagne



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Janvier 2021 - 14:26 La Nouvelle Afrique !







TRIBUNE & DEBATS