Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

RDC : La société civile demande l’arrêt des explorations pétrolières dans les parcs de Virunga et Salonga


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Février 2021

Elle appelle le gouvernement à promouvoir et à protéger les droits des communautés locales et des agriculteurs, en donnant la priorité aux investissements dans les énergies renouvelables.


DR
DR
En réponse à la décision d'octroyer des licences d’exploration pétrolière dans les parcs nationaux des Virunga et de la Salonga, riches en biodiversité et d'importance mondiale, une coalition de groupes de la société civile et des communautés locales a appelé les décideurs politiques à mettre immédiatement fin au processus d'octroi de permis d'exploration pétrolière dans ces parcs aujourd’hui. Les organisations ont déposé à Kinshasa une lettre accompagnée d’une pétition au cabinet du président Félix Tshisekedi, avec copie aux ministères de l'Environnement, de l'Énergie et des Hydrocarbures, ainsi qu'à Goma, elles se sont adressées au bureau du gouverneur, ministère provincial de l'Environnement, de l'Énergie et des Hydrocarbures.

Après la remise de la lettre et la pétition, André Moliro, activiste en République Démocratique du Congo (RDC) a déclaré : « La décision d'autoriser l'exploration pétrolière est une menace pour le parc national des Virunga, qui abrite les gorilles de montagne en danger critique d'extinction et de nombreuses autres espèces endémiques ».

Il a appelé le président Tshisekedi et son gouvernement à annuler les contrats d'exploration pétrolière signés dans le passé et à ne pas entreprendre de futures activités d'exploration pétrolière dans les aires protégées de la RDC. « Nous comprenons que l'accès à l'énergie fait partie intégrante du développement économique et le Président Félix Tshisekedi et son gouvernement devraient respecter strictement les lois de la République et les conventions internationales sur la protection de l'environnement et les droits des communautés et donner la priorité aux options d'énergie renouvelable qui sont plus sûres et abondantes. »

S’exprimant à Goma, Ephrem Bwishe, et activiste en RDC a déclaré : « les communautés vivant à côté des parcs des Virunga et de la Salonga dépendent de la pêche, de l'agriculture et du tourisme et cela sera grandement affecté si l'exploration pétrolière est autorisée à se poursuivre. « Nous exhortons nos dirigeants à ne pas mettre en danger nos vies, nos économies, nos écosystèmes et nos ressources. Le gouvernement est un allié des citoyens de la RDC et devrait agir dans leur intérêt pour protéger et créer des opportunités qui profitent aux moyens de subsistance de la communauté et préservent les ressources naturelles de la région ».