Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Réforme de la CEEAC : Le Tchad obtient un poste de commissaire dans la nouvelle équipe


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 31 Juillet 2020


Réforme de la CEEAC : Le Tchad obtient un poste de commissaire dans la nouvelle équipe. © PR
Réforme de la CEEAC : Le Tchad obtient un poste de commissaire dans la nouvelle équipe. © PR
La réforme de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEAAC) a été entérinée jeudi au cours de la 17ème session ordinaire réunissant les chefs d'État et de gouvernement par visioconférence.

Parmi les changements, le secrétariat général -qui avait à sa tête le tchadien Ahmat Allami- est remplacé par une commission, nouvel organe exécutif.

La présidence de la commission revient à l'Angola. La vice-présidente est l'équato-guinéenne Tatchoup Belope Francisca.

Dans la nouvelle équipe dirigeante, la commission aux affaires politiques, paix et sécurité est attribuée au Tchad, selon le communiqué final lu par l'ambassadeur Ahmat Allami. Le portefeuille du développement des infrastructures revient au Cameroun, tandis que le commissaire au marché commun sera un rwandais. Le représentant de la République Démocratique du Congo s'occupera des questions du Genre, développement humain et social.

Selon la Présidence du Tchad, évoquant des informations qui ont filtré, la discussion s'est échauffée entre les chefs d’Etat lors du huis-clos au sujet de la composition de ses membres. "Mais un terrain  d’entente a été trouvé entre le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno et ses pairs".

"Le problème de la nomination des membres de la commission a été réglé. Le Tchad fait partie de la commission. Il a un commissaire dans le directoire", a indiqué jeudi le chef de la diplomatie tchadienne, Amine Abba Sidick.

Le nom du nouveau commissaire du Tchad n'a pas été dévoilé.

L'entrée en fonction du nouvel exécutif aura lieu après une prestation de serment devant le président de la conférence des chefs d'État et de gouvernement à Libreville. En attendant, le secrétaire général Ahmat Allami assure la continuité des affaires courantes.

La 18ème session ordinaire aura lieu à Libreville, en novembre prochain. À cette occasion, la présidence de la conférence de la CEEAC sera transmisse au Congo.