Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Sénégal : le président Adesina voyage à bord du Train express régional financé par la BAD


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Février 2022

Le Groupe de la Banque africaine de développement a mobilisé 40 milliards de dollars au cours des dix dernières années en faveur des infrastructures.


Sénégal : le président Adesina voyage à bord du Train express régional financé par la BAD
Le 29 janvier 2022, le Train express régional a accueilli à son bord un passager particulier : le président du Groupe de la Banque africaine de développement, le Dr Akinwumi A. Adesina a emprunté ce train qui rallie Diamniadio au centre-ville de Dakar, en compagnie du ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent, Abdou Karim Fofana et des directeurs généraux de l’Agence de promotion des investissements et grands travaux Mountaga Sy, et de la Société d’exploitation du TER, Frédéric Bardenet.

Entre Diamniadio et Dakar, c’est 37 kilomètres de rails, 14 gares, 196 trajets par jour pour une capacité journalière de 115 000 passagers. Le TER est une infrastructure de mobilité urbaine de dernière génération, conçue par le gouvernement du Sénégal pour répondre à l’équation de la mobilité dans la capitale.

Exprimant sa « fierté et celle de la Banque africaine de développement pour avoir accompagné ce projet » avec un financement de 120 milliards de francs CFA, le président Adesina confirme au ministre Fofana, l’engagement de la Banque de soutenir la réalisation de la deuxième phase du projet qui doit relier Diamniadio à l’aéroport international Blaise Diagne sur une distance de 19 kilomètres. L

a Banque islamique de développement et l’Agence française de développement sont également contributeurs à la première phase du projet. Le train express régional est un projet structurant qui s’inscrit dans un réseau de transport de masse qui respecte les standards internationaux en matière de mobilité urbaine. Il est articulé avec d’autres modes de transport notamment les bus Dakar Dem Dik et le bus rapide transit (en projet) par un système de rabattement.

Avec environ trois millions d’habitants, Dakar abrite 25% de la population du Sénégal et 50% de la population urbaine sur une superficie correspondant à seulement 0,3 % du territoire national. L’amélioration de la mobilité urbaine dans la région de Dakar revêt une importance capitale au regard des orientations de l’État du Sénégal en matière de développement socioéconomique, et du poids de l’agglomération dakaroise dans l’économie nationale.

Le besoin d’apporter une réponse structurelle, à travers la planification d’un système de transport de masse performant, offrant un niveau de rapidité, de confort et de sécurité compatible avec l’ambition d’une économie moderne et compétitive était donc nécessaire et la Banque y a fortement contribué.