Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Sommet Climate Chance : succès de mobilisation des acteurs du climat en Afrique


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Octobre 2019 modifié le 18 Octobre 2019 - 20:48


2000 participants, représentant 25 nationalités africaines et la diversité des acteurs non-étatiques mobilisés contre le changement climatique (gouvernements locaux, entreprises, syndicats, ONG environnementales, agriculteurs, organisations de femmes et de la jeunesse, chercheurs) se sont réunis pour 3 journées de travail et de rencontres au Sommet Climate Chance Afrique à Accra, Ghana.

De nombreuses personnalités de haut niveau ont participé au sommet, soulignant l’importance de cet événement de mobilisation autour du changement climatique.

Pour le sénateur Ronan Dantec, président de Climate Chance et porte-parole climat de CGLU-Afrique, «le succès du sommet montre la volonté et le besoin des acteurs non-étatiques de travailler ensemble et de développer de nouveaux projets. Elle nous conforte dans notre volonté de continuer à nous investir pour le renforcement d’un environnement favorable à l’action climat en Afrique.»

Jean-Pierre Elong Mbassi, secrétaire général de CGLU-Afrique a insisté sur le fait que « le sommet Climate Chance – Afrique a vocation à être la « pré COP » annuelle des acteurs non-étatiques en Afrique. »

L’ancien président de la République, son excellence John Kofi Kufuor, ancien envoyé spécial pour le climat aux Nations Unies, a fait l’honneur de participer à l’ouverture du sommet en déclarant «Quand j’ai entendu parler pour la première fois le mot « Climate Chance », j’ai pensé « chance », et donc espoir. Permettez-moi d’exprimer ma gratitude pour votre invitation à participer à cet événement. »

Ouvrant le sommet, son excellence Nana Akufo-Addo, président de la République du Ghana, a mis en avant l’importance de l’action locale sur le climat. Il a déclaré que “les plans d’actions locaux sont essentiels. Agissons pour réduire l’empreinte carbone dans nos villes, et tous prendre part aux solutions. »

Honorable Hajia Halima Mahama, Ministre des gouvernements locaux et du développement rural du Ghana a déclaré : “L’enjeu principal auquel les gouvernements locaux sont confrontés est celui de l’accès aux financements et ce sujet est traité dans le cadre de ce sommet. »

Jeffrey Sachs, Conseiller spécial du Secrétaire Général de l'ONU sur les ODD et directeur du Columbia’s Center for Sustainable Development et du "Sustainable Development Solutions Network" de l'ONU, Tomasz Chruszczow Envoyé Spécial pour le Changement Climatique, Champion de haut-niveau pour la COP 24, Luc Gnacadja Ancien ministre de l'environnement, du logement et de l'urbanisme au Bénin, ancien secrétaire exécutif de la Convention sur la Désertification, et nombreux acteurs de référence mobilisés sur le climat ont également contribué aux débats.