Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Soudan: « Nous sommes pour le changement démocratique mais via le bulletin de vote et non par les armes »


Alwihda Info | Par - 17 Juillet 2013 modifié le 17 Juillet 2013 - 02:53

Le Soudan se trouve dans une situation explosive. Pendant que des manifestations envahissent plusieurs grandes villes comme Khartoum, Medani, Gadaref, Kosti, Nyala, Sennar, Dolga…pour revendiquer la chute du régime en place, sept casques bleus tanazaniens ont été tués et 17 autres blessés dans une attaque meurtrière.


Soudan: « Nous sommes pour le changement démocratique mais via le bulletin de vote et non par les armes »
La situation dans la totalité du Darfour est stable depuis une année et demie, mais la détérioration actuelle est provoquée par la récente attaque des rebelles dans le Darfour du Sud, selon Mr. Tajadine Bachir Niam, le ministre soudanais de la reconstruction, du développement et des infrastructures. Le ministre qui reconnait néanmoins que les accords de paix sont constamment violés par les deux parties (rebelles et gouvernement), indique que la détérioration se limite actuellement et seulement dans le Sud du Darfour. Il souligne que le dialogue demeure le seul moyen pour résoudre les conflits. « Nous sommes pour le changement démocratique mais via le bulletin de vote et non par les armes », a averti le ministre, lors d’un débat télévisé à la BBC, mardi soir.  Le ministre a conclu par un appel pressant à tous les rebelles à rejoindre le processus de paix pour discuter.  De son côté, le porte parole du MJE Mr. Mahjoub, a admis que le dialogue est le seul moyen mais il accuse le gouvernement soudanais de ne croire qu’à la force et que les mouvements révolutionnaires n’acceptent d’autre solution que le départ du président Omar Elbechir.  Mahjoub a souligné que le MJE a réussi à « traiter l’implication militaire du Tchad au Soudan » et qu’il dément tout soutien militaire de l’étranger.
Le Soudan se trouve dans une situation explosive. Pendant que des manifestations envahissent plusieurs grandes villes comme Khartoum, Medani, Gadaref, Kosti, Nyala, Sennar, Dolga…pour revendiquer la chute du régime en place, sept casques bleus tanazaniens ont été tués et 17 autres blessés dans une attaque meurtrière. Le Conseil de sécurité a demandé au gouvernement soudanais d'examiner rapidement cet incident et de traduire les auteurs en justice.
Alwihda