Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad : Abakar Djermah Aumi, candidat du Tchad à la présidence de l’Union africaine de judo


Alwihda Info | Par Mahamat Abdraman Ali Kitire - 12 Janvier 2021


Le Tchad se mobilise pour la candidature de Abakar Djermah Aumi à la présidence de l'Union africaine de judo. Le dépôt de la candidature est prévu le 18 février 2021, tandis que l'élection aura lieu le 18 mai 2021 au Maroc. Le président du comité technique de la campagne, Yamita Hassan, a expliqué qu'un premier comité a été mis en place en mars 2020. Un document préliminaire a été élaboré et soumis au chef de l'État qui a donné son approbation pour le soutien de la candidature.
Il s'en est suivi la création d'une commission nationale de pilotage de la campagne par arrêté, et d'un comité technique qui a pour mission de mettre en œuvre une stratégie efficace de campagne et un chronogramme. Le comité technique a élaboré une feuille de route stratégique avec un budget, un plan de communication et un plan de sensibilisation dans les différents pays.

"La candidature de Abakar Djermah Aumi est une initiative d'une vingtaine de fédérations africaines de judo, à majorité anglophones, conscientes et soucieuses du devenir du judo africain", explique Yamita Hassan. Son dynamisme et ses efforts réalisés ont été appréciés par différents acteurs. Cette satisfaction a été exprimée en juillet 2020 lors d'une rencontre africaine du judo à Lomé. "Dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégie pour le soutien de notre candidat, des lettres de soutien ont été adressées par le biais du ministre des Affaires étrangères aux différents pays africains et au président de la commission africaine de judo.

Sur le plan national, nous avons un soutien total de toutes les associations et les fédérations tchadiennes de judo", déclare Yamita Hassan. Abakar Djermah Aumi se félicite du soutien des citoyens, des autorités tchadiennes et des pays africains pour sa candidature. "Aujourd'hui, le développement de l'Europe provient spécifiquement du sport", relève le candidat. Il estime que l'Afrique peut se développer à travers le sport, et être au rendez-vous du recevoir et du donner.








TRIBUNE & DEBATS