Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad-Cameroun : l'inclusion des jeunes pour consolider la paix


Alwihda Info | Par Malick Mahamat Tidjani - 26 Septembre 2019 modifié le 26 Septembre 2019 - 12:25


Le PNUD a organisé ce mercredi 25 septembre son 3ème comité de pilotage au Radisson Blu à N’Djamena. Il vise à soutenir les mécanismes de consolidation de la paix au niveau communautaire et l’inclusion des jeunes dans la zone située à la frontière entre le Tchad et le Cameroun.

Il s'est déroulé en présence de plusieurs responsables et gouverneurs des zones frontalières du Tchad et du Cameroun, ainsi que des responsables de PNUD, afin de réfléchir à une solution axée sur le thème de l’extrémisme violent et de la consolidation de la paix entre les pays frontières.

Le secrétaire d’Etat à l’Economie et à la Planification du développement, Dr. Naimbayel Djekonde, a indiqué que "cette réunion du comité de pilotage du projet Tchad–Cameroun qui se tient dans la capitale tchadienne revêt un caractère spécial, conformément à ses recommandations, singulièrement par le visite de terrain par les autorités ministérielles des deux pays et les responsables du système des Nation Unies, du PNUD et de l’UNICEF, en présence des organisation impliquées par leurs interventions dans la lutte contre l’extrémisme violent dans la zone du Lac Tchad. Il s’agit de l’Union Africaine, l’Union Européenne, USAID et la coopération allemande à travers la GIZ."

Les gouvernements du Tchad et du Cameroun ont conclu en octobre 2017 avec le système des Nation Unies, le tout premier projet transfrontalier Tchad-Cameroun visant à soutenir les mécanismes de consolidation de la paix au niveau communautaire et l’inclusion des jeunes dans la zones frontalières entre le Tchad et le Cameroun.

En 2018, cinq nouveaux projets ont été signés entre le gouvernement tchadien et le système des Nations Unies.