Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MEDIAS

Tchad/Journée mondiale de la Liberté de la Presse : déclaration du ministre de la Communication


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Mai 2020

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Oumar Yaya Hissein, a fait samedi une déclaration à l’occasion de la 27ème Journée mondiale de la Liberté de la Presse, célébrée le 3 mai 2020.


Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Oumar Yaya Hissein.
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Oumar Yaya Hissein.
Chers Journalistes. 
Au seuil de la Journée du 3 mai, date marquant la commémoration de la liberté de la presse dans le monde entier, j’ai l’insigne honneur de m’adresser à vous, Hommes de presse pour communier ensemble cette journée historique et mémorable, qui se célèbre malheureusement cette année, dans une circonstance particulièrement difficile que nous impose la pandémie du Coronavirus. 

Il vous souviendra, il y a un an, à l’occasion de la 26ème édition de la Journée Mondiale de Liberté de la Presse, nous avions commémoré avec faste cette journée soutenue par un programme d’activités riche et variée, étalé sur une semaine.

Placée sous le haut patronage de Son Excellence, Monsieur le Président de la République avec l’implication de tout le gouvernement, la 26ème édition était une opportunité pour toutes les forces vives de la nation : acteurs politiques, activistes de la société civile, leaders d’opinion, religieux, Forces de défense et de sécurité de communier avec leurs frères et sœurs : professionnels des médias autour de la liberté de la presse qui constitue l’épicentre de toutes les libertés.

La 26ème édition était une preuve tangible dont les activités plurielles ont prouvé et affirmé que la liberté de presse n’est plus seulement l’affaire des Hommes des médias, mais elle est une vertu qui fédère toute la Nation.

Pour cette 27ème édition, le vœu de Son Excellence Idriss Déby Itno, promoteur et garant de la liberté de la presse au Tchad, était d’accompagner l’organisation faitière des professionnels des médias pour des manifestations plus grandioses qui marqueront la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse.

Mais, hélas ! La pandémie à laquelle le monde entier fait face, nous contraint à un format très réduit de la célébration de cette journée.

Mesdames et Messieurs les journalistes,

Nonobstant les contraintes de l’heure, je ne peux passer sous silence l’intérêt que vous portez à votre journée, le courage et la détermination qui vous ont conduit, en dépit de cette crise sanitaire, à vous hisser parmi les rares membres de la communauté mondiale des professionnels des médias pour commémorer cette édition 2020 de la manière la plus sobre et modeste possible.

L’organisation faitière des journalistes UJT, offre par cette initiative, à la famille de la presse tchadienne, l’occasion de réfléchir sur la contribution de tous les médias dans la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19. Elle convie les hommes des médias à méditer sur le thème : « Rôle des médias dans des situations d’urgence ». Cet ingénieux thème, est une invite à l’évaluation de l’apport des médias dans la riposte contre le Coronavirus.

C’est aussi l’occasion pour les professionnels des medias d’analyser ensemble les forces et les faiblesses des organes de médias, de soupeser les limites et d’espérer les meilleurs apports qui permettront d’enregistrer un bond dans cette lutte contre cette maladie devant laquelle, nous sommes tous vulnérables.

D’ores et déjà, je puis vous affirmer et confirmer que le gouvernement de la République du Tchad, est très fier du travail remarquable accompli tout aussi promptement par les médias nationaux dans la riposte contre le Covid-19. Devant cette guerre aussi asymétrique que nous livre cette pandémie, la communication reste indéniablement la principale arme de lutte contre ce fléau du siècle.

Cette partition, tous les médias tchadiens aussi bien du privé que du publique, de la presse écrite, de l’audiovisuel que de l’électronique, la jouent pleinement.

Mesdames et messieurs les journalistes,

Dans la limite de vos ressources humaines, matérielles, financières et parfois en prenant des risques, vous mobilisez toutes vos rédactions dans la sensibilisation, la recherche et le traitement de l’information mais aussi et surtout, dans le relai des mesures et des directives prescrites par le gouvernement aux fins de barrer la propagation du Coronavirus.

C’est ici le lieu de rendre un hommage mérité à toute la famille de la presse tchadienne pour son élan de solidarité et du patriotisme dans cette lutte qui n’épargne personne. Vous ne devez pas baisser les bras car la menace est encore réelle et vivace. Cela interpelle encore davantage les hommes de médias que vous êtes.

Le gouvernement de la République du Tchad, sous l’égide de Son Excellence Idriss Déby Itno, reconnait vos efforts perceptibles, réels et tangibles dans cette lutte contre le coronavirus. Il vous assure de son soutien et ne ménagera aucun effort pour vous apporter son appui nécessaire afin que vous puissiez continuer à jouer pleinement votre rôle et votre mission d’information, de sensibilisation et d’éducation de nos populations.

La présence de votre organisation faîtière, UJT dans la Commission Communication et Sensibilisation du Secrétariat Technique de la Cellule de Veille et de Sécurité Sanitaire, est la preuve que les médias ne sont pas oubliés dans le plan de contingence. Mieux, le gouvernement a pris des mesures nécessaires et donné des orientations claires pour qu’aucun journaliste ne soit l’objet d’une bavure policière dans le cadre de l’exercice de sa profession et plus particulièrement dans la lutte contre le Coronavirus.

Tout en vous exhortant d’être forts, unis et toujours debout contre la pandémie du Coronavirus, je vous souhaite une bonne et agréable fête de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse édition 2020 dans le respect des mesures barrières et surtout dans la pratique effective du port de masque, seul rempart contre le covid 19.

Bonne fête à toutes et à tous.
Je vous remercie.