Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L’ONG Human Rights Watch regrette le retrait de Mahamat Nour Ahmat Ibedou de la CNDH


Alwihda Info | Par - 24 Février 2024


La Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH) joue un rôle crucial dans la promotion et la protection des droits fondamentaux au Tchad. C'est pourquoi le retrait de Mahamat Nour Ahmat Ibedou, président de la CNDH, est une nouvelle très inquiétante pour le pays. Cette décision a été prise par décret n°0142/PT/2024 en date du 22 février 2024, qui désignait certaines personnalités comme commissaires à la CNDH, mais malheureusement M. Ibedou ne figure pas sur cette liste.


Tchad : L’ONG Human Rights Watch regrette le retrait de Mahamat Nour Ahmat Ibedou de la CNDH
L'ONG Human Rights Watch a réagi rapidement à cette nouvelle préoccupante. Lewis Mudge, directeur de l'organisation non-gouvernementale, a souligné sur Twitter vendredi 23 février que M. Ibedou avait dirigé la seule enquête nationale indépendante sur les événements tragiques du Jeudi Noir le 20 octobre 2022.
 
Cet événement marque une étape importante dans l'histoire récente du Tchad. Le Jeudi Noir a été marqué par des violences et des abus contre les droits humains qui ont profondément choqué la communauté internationale. L'enquête menée par M. Ibedou était essentielle pour faire toute la lumière sur ces événements et garantir que les responsables soient tenus pour compte.
 
Le retrait de M. Ibedou suscite donc de nombreuses interrogations quant à l'indépendance et à l'intégrité future de la CNDH au Tchad. En tant que président de cette commission importante, son absence aura sans aucun doute un impact significatif sur les efforts visant à promouvoir et protéger les droits fondamentaux dans le pays.
Peter Kum
Peter Kum est un jeune journaliste camerounais doté d’une expérience d’une quinzaine d’années dans... En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)