Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L’UJR appelle Déby à la tenue d’un dialogue national inclusif


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Février 2019 modifié le 11 Février 2019 - 14:44



Le président de l’UJR lors d’un point de presse à N’Djamena. Photo : Alwihda Info
Le président de l’UJR lors d’un point de presse à N’Djamena. Photo : Alwihda Info
Le deuxième vice-président chargé de l’organisation et de la mobilisation de l’Union des Jeunes du Renouveau (UJR), Gebdanbé Ouateuré Epaphras, exprime dans un communiqué de presse son étonnement que "le régime du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), qui a pris les tchadiens en otage depuis sa prise de pouvoir par les armes en 1990 et qui n’a gagné aucune élection au Tchad, puisse demander la dissolution des partis politiques légalement constitués qui luttent pour le triomphe des idéaux de démocratie et défendent les intérêts supérieurs de la nation tchadienne."

Il tient à rappeler au secrétaire général du MPS que l'UJR depuis sa création n’a jamais soutenu une lutte armée. "Elle a opté pour une lutte démocratique et c’est pourquoi, au même titre que ceux qui veulent prendre le pouvoir par les armes, elle combat ceux qui le confisquent par les armes."

D'après l'UJR, "en tant que partenaire du Tchad, la France devrait rechercher la paix entre les filles et fils du Tchad en appelant au dialogue inclusif au lieu de soutenir une partie".

Le parti se dit fidèle aux idéaux de la paix et de la social-démocratie. Il appelle le pouvoir à ouvrir sans condition, un dialogue avec toutes les forces vives de la nation afin de résoudre les problèmes fondamentaux des tchadiens.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Juillet 2019 - 07:59 Tchad : immeuble à louer à N'Djamena

Mercredi 17 Juillet 2019 - 23:55 Tchad : décret de rappel d'un ambassadeur