Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : La raffinerie de Djermaya sous menace terroriste


Alwihda Info | Par - 24 Novembre 2013 modifié le 24 Novembre 2013 - 13:55


La raffinerie de Djermaya à la sortie nord de N’Djaména est sous menace terroriste, alerte le journal Abba Garde dans son numéro 53. Selon le journal, des inconnus ont envoyé des messages téléphoniques aux responsables de cette raffinerie et à certains employés en leur indiquant que l’usine est minée. Le message affirme qu’ils sont en train d’attendre la fin d'un délai pour l’exploser si les responsables chinois ne suivent pas leurs consignes.


La raffinerie de Djermaya. Crédit photo : S/
La raffinerie de Djermaya. Crédit photo : S/
TCHAD. La raffinerie de Djermaya à la sortie nord de N’Djaména est sous menace terroriste, alerte le journal Abba Garde dans son numéro 53. Selon le journal, des inconnus ont envoyé des messages téléphoniques aux responsables de cette raffinerie et à certains employés en leur indiquant que l’usine est minée. Le message affirme qu’ils sont en train d’attendre la fin d'un délai pour l’exploser si les responsables chinois ne suivent pas leurs consignes.

Ces inconnus ont cités deux chinois dans leurs messages. Ils demandent leur rapatriement ainsi que leur arrestation. Alerté, la police nationale et les services des renseignements généraux sont sur place. Des inspections sont en cours, renseigne le tri-mensuel Abba Garde.

A Djermaya, la sécurité des lieux et des bâtiments est une priorité. Ce qui est évident. Il est par ailleurs interdit de filmer, même aux journalistes. Un journaliste d'Alwihda qui a pu s'y rendre témoigne : "J'était avec l'un des responsables du service commercial. Nous n'étions pas sûr que la sécurité me laisserait entrer, mais nous étions confiant. En effet, les visiteurs ne sont pas vraiment les bienvenus. A l'entrée, le visiteur est soumis à un contrôle, il doit remettre sa carte d'identité puis on lui remet un badge "visiteur". La voiture est également fouillée par les agents de sécurité. Après quelques complications de la sécurité sur mon identité, nous avons passés la barrière, nous sommes libres de nos mouvements. Des caméras sont présentes partout, les entrés et les portes sont sécurisés, les normes de sécurité sont à la hauteur".
Djamil Ahmat
Rédaction Alwihda Info En savoir plus sur cet auteur