Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Le CEDPE appelle à la retenue après les violences à l'Est


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 24 Mai 2019 modifié le 24 Mai 2019 - 16:36



Le siège du CEDPE à N'Djamena. © Alwihda Info
Le siège du CEDPE à N'Djamena. © Alwihda Info
Le Centre d'études pour le développement et la prévention de l'extrémisme (CEDPE) a déclaré ce vendredi, dans un communiqué, suivre avec une attention particulière la situation qui prévaut à l’Est du Tchad dans le Ouaddaï. Il exprime "son profond regret et lance un appel pressant aux parties impliquées dans le conflit inter-communautaire à la retenue, au respect du mois sacré du Ramadan et à cesser toute activité de nature à affecter la coexistence pacifique. Le conflit entre éleveurs et agriculteurs a toujours existé et il a été toujours réglé à travers le dialogue et la réconciliation".

Le CEDPE "condamne fermement ceux qui attisent la haine et la division en propageant des enregistrements audio sur les réseaux sociaux."

Il regrette que "l'instabilité du Soudan commence à affecter le territoire tchadien et appelle le général Hemmetti à prendre ses responsabilités afin d'empêcher l'exportation par sa milice d'armes sur le sol tchadien."

Le Centre d'études annonce qu'il enverra une mission sur place afin de contribuer à l’apaisement de la tension et jouer un rôle de médiation dans le renforcement de la paix, de stabilité et de la cohésion pacifique.