Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Mahamat Nour Ibedou appelle à une réorganisation en profondeur de l'armée


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 26 Mars 2020



Des soldas tchadiens lors d'un défile. © Alwihda Info
Des soldas tchadiens lors d'un défile. © Alwihda Info
Le secrétaire général de la Convention tchadienne de défense des droits de l'Homme (CTDDH), Mahamat Nour Ibedou, a appelé mercredi le peuple tchadien à "faire bloc autour de notre armée durement frappée par ces barbares", suite à l'attaque de Bouma par des insurgés de Boko Haram.

Il se dit "profondément atterrée par le carnage effectué par l'attaque lâche et barbare des terroristes de Boko Haram contre les positions de l'armée tchadienne", et "adresse ses condoléances les plus attristées aux familles de ces martyrs dont la majorité sera hélas une fois de plus, ignorée au moment des dédommagements."

La CTDDH constate que "des familles tchadiennes sont une fois de plus  endeuillées et la nation toute entière est durement touchée par ces énormes pertes en vies humaines."

"S'interroger sur les cause profondes"

Selon Mahamat Nour Ibedou, "ces pertes sont tellement importantes qu'il est impératif de s'interroger sur les causes profondes ayant conduit à cette tragédie."

Il estime que "les injustices et les discriminations à outrance au sein de cette armée, ajoutées à sa désorganisation volontaire et programmée par Idriss Deby lui-même n'est pas étrangère à cette catastrophe."

"Les nominations arbitraires, anarchiques, ethniques et à la limite irresponsables des civils semi lettrés à la tête des différents détachements de cette armée , leurs promotions irrealistes à des grades de Général et autres  officiers hauts placés contribuent grandement à anéantir le moral des hommes de troupes; moral déjà largement entamé par des mécontentements internes très profonds", ajoute-t-il.

D'après la CTDDH, "notre armée sur le front de Boko Haram n'a pas seulement besoin d'un changement de stratégie comme le dit le Président Idriss Deby mais également et surtout une réorganisation en profondeur de cette armée elle-même, débarrassée de toute injustice."



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)