Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Tchad : Une vingtaine de chefs d'opposition au Logone occidental pour soutenir Médard


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Août 2017

Une vingtaine des chefs de partis de l’opposition démocratique séjourneront du 4 au 5 août 2017, dans le chef-lieu de la région du Logone Occidental pour apporter son soutien à l’ex-maire de la ville de Moundou, Laoukein Médard.


Laoukein Médard. Crédits : Sources
Laoukein Médard. Crédits : Sources
Le chef de file de l’opposition, Saleh Kebzabo a appelé hier, au cours d'une conférence de presse, le gouvernement à un dialogue inclusif. Dans une déclaration à la radio RFI ce matin, il a rejeté le projet de forum sur les réformes institutionnelles organisé par le gouvernement.

Kebzabo a notamment informé dans un communiqué de presse, qu’une vingtaine des chefs de partis de l’opposition démocratique séjourneront du 4 au 5 août 2017, dans le chef-lieu de la région du Logone Occidental pour apporter son soutien à l’ex-maire de la ville de Moundou, Laoukein Médard.

Le Parti social-démocrate (PSD) de M. Abdel-Salam Idriss Yaya a, pour sa part, sollicité la médiation des partenaires du Tchad notamment, l’Union-européenne, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et le PNUD afin de rapprocher les positions de l’opposition et celle du gouvernement en perspective de la tenue du Forum sur les réformes institutionnelles.








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.