Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Zene Bada dénonce des "fausses rumeurs" sur la tenue des élections


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Mai 2019 modifié le 15 Mai 2019 - 09:12



Des membres d'un bureau de vote examinent les listes dans une rue de Ndjamena, le 10 avril 2016. © ISSOUF SANOGO / AFP
Des membres d'un bureau de vote examinent les listes dans une rue de Ndjamena, le 10 avril 2016. © ISSOUF SANOGO / AFP
Le président du Cadre national de dialogue politique (CNDP), Mahamat Zene Bada, a dénoncé, ce lundi 13 mai, l'existence de fausses rumeurs mettant en doute la tenue des élections législatives et municipales, lors d'une déclaration qui s'est déroulé en présence des représentants du corps diplomatique et des partenaires.

"Dans son plan d'action que vous avez tous eu, le CNDP a indiqué que l'année 2019 est une année électoral et nous n'avons pas changé d'optique, de cap. L'année 2019 est une année électorale. C'est pour cette raison qu'avant de commencer à travailler, les partis politiques ont accusé un coup en apprenant que le Gouvernement a promulgué une ordonnance sur la charte des partis politiques. Nous, nous sommes rencontrés en plénière et nous avons décidé de prendre cette charte là pour la toiletter et d'envoyer nos amendements au Gouvernement. Entretemps, nous avons demander au Gouvernement de geler la charte jusqu'à ce que nous apportons nos amendements. Nous avons ensuite mis en place la CENI. Le CNDP s'est réuni en plénière et a désigné le président de la CENI. La CENI a prêté serment devant la Cour suprême. Elle est actuellement en marche et fait son travail pour présenter un chronogramme de ses activités. C'est à partir de ce chronogramme qu'il y aura les différents dates qui intéressent tout le monde dont les partenaires", a expliqué Mahamat Zene Bada.

Il a estimé que malgré l'approche de la saison pluvieuse et les difficultés qui surgiront pour communiquer avec l'intérieur, "le CNDP est prêt pour installer à tout moment ses différents démembrements. Le reste du processus continuera."

D'après le président du CNDP, "il y a des fausses rumeurs qui circulent et qui disent que les élections n'auront pas lieu, que les gens ne sont pas pressés pour les élections. Nous savons que dans la loi de Finances 2019, l'Assemblée a vôté 33 milliards Francs CFA pour organiser les élections en 2019. Aux dernières informations, la CENI a déjà commencé à avoir des fonds sur ce budget pour son fonctionnement et ils vont se mettre au travail pour communiquer d'ici la semaine prochaine".