Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "déchéance de nationalité" pour celui qui s'en prend au pouvoir, propose Mahmoud Ali Seid


Alwihda Info | Par - 29 Octobre 2020



Le président de la CASAC -société civile- et fonctionnaire Mahmoud Ali Seid suggère de restaurer la Cour martiale "pour que les tchadiens ne badinent plus avec les actes juridiques fondamentaux de notre pays". Il s'est exprimé jeudi après-midi, au premier jour des assises du 2ème Forum national inclusif.

"Il faut que nos lois reflètent nos réalités. Ce qu'on a transposé par le passé n'arrive même pas à solutionner nos problèmes inhérents à nos réalités", estime Mahmoud Ali Seid.

Selon lui, "s'il y a un conflit entre deux communautés, qu'on prenne les responsables, qu'on les fusille carrément pour que ça serve de leçon".

Mahmoud Ali Seid propose également "la déchéance de nationalité pour celles et ceux qui non seulement s'en prennent au pouvoir mais s'en prennent carrément aux institutions de la République, à l'État".

La présidente du présidium Mariam Mahamat Nour a demandé à l'intervenant de résumer ses propos et a ensuite ordonné de couper le micro, sachant que le règlement intérieur du Forum prévoit un temps de parole qui ne dépasse pas cinq minutes par participant.

"Il ne faut pas que chacun vienne raconter sa vie"

Le gouverneur de la province du Kanem, Hassan Térap, a ensuite formulé une motion. "Nous sommes venus pour évaluer une situation qui existe. Il y a 74 résolutions. Il ne faut pas qu'on nous ramène des sujets qui ne sont pas inscrits sinon nous allons parler dix jours sans régler le problème. Celui qui a d'autres sujets, qu'il les inscrive dans d'autres occasions. (...) Il ne faut pas que chacun vienne raconter sa vie".

Mariam Mahamat Nour s'est dite partiellement d'accord avec les propos du gouverneur sachant que "le Maréchal a dit qu'il n'y a pas de sujets tabous" et que "la question des réseaux sociaux qui vont dans tous les sens est bien une question de paix et de stabilité".
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)