Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "deuil et psychose" au Sila, déplore le gouverneur Kedallah Younous


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Août 2019 modifié le 19 Août 2019 - 15:39



Le gouverneur de la province de Sila, Kedallah Younous Hamidi, le 12 août 2019 à la Place de Goz Beida lors de la célébration de la fête de l'indépendance. © Alwihda Info
Le gouverneur de la province de Sila, Kedallah Younous Hamidi, le 12 août 2019 à la Place de Goz Beida lors de la célébration de la fête de l'indépendance. © Alwihda Info
Le gouverneur de la province de Sila, Kedallah Younous Hamidi s'est brièvement exprimé ce dimanche matin à Goz Beida, lors de la rencontre avec le chef de l'Etat Idriss Déby. Il est la seule personne à avoir pu s'exprimer lors de la rencontre au gouvernorat.

A la fin de son discours, le président Idriss Déby a fait part d'un agenda chargé, tout en présentant ses excuses. Il a ensuite quitté la ville pour regagner Abéché.

"Excellence Monsieur le président de la République, comme vous avez suivi vous même de bout en bout, il y a quelques jours, un conflit sanglant, un conflit meurtrier, indigne, a opposé deux communautés soeurs, deux communautés voisines, à savoir les Mouro et les Dadjo", a déclaré Kedallah Younous Hamidi.

"En ce moment, le Sila est en deuil. En ce moment au Sila, la population vit dans une psychose et une désolation. Votre présence aujourd'hui parmi nous constitue un réconfort moral, inlassable et compense les pertes subies", a-t-il ajouté.

Il a fait part de son assurance que le chef de l'Etat mettra à profit son séjour à l'Est pour contribuer à la résolution des conflits.

Le chef de l'Etat a regagné ce lundi matin la capitale N'Djamena. Il a décrété dimanche un état d'urgent de trois mois renouvelable dans les provinces du Ouaddaï et du Sila suite aux conflits intercommunautaires.