Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "il faut beaucoup de courage pour conserver sa vocation de magistrat jusqu'au bout"


Alwihda Info | Par Abba Issa Fressou - 14 Août 2019 modifié le 14 Août 2019 - 17:09



Tchad : "il faut beaucoup de courage pour conserver sa vocation de magistrat jusqu'au bout". © Alwihda Info
Tchad : "il faut beaucoup de courage pour conserver sa vocation de magistrat jusqu'au bout". © Alwihda Info
Le Palais de justice d'Abéché a abrité ce mercredi matin l'audience solennelle d'installation de quatre magistrats. Il s'agit de deux juges du siège près le Tribunal de grande instance d'Abéché, Abdallah Saboun Timan et Mahamat Ahmad Youssouf, d'un juge de paix d'Adré, Samir Abderaman Ismaïl et d'un juge de paix d'Abdi, Moussa Issa Abdoulaye.

La cérémonie a eu lieu en présence du président du Tribunal de grande instance d'Abéché, Moussa Abdelkérim Saleh et de plusieurs autres personnalités.

Le 1er substitut du procureur de la République près le Tribunal de grande instance d'Abéché, Allona-va Magambie Emmanuel a indiqué que leur rôle de magistrat exige d'eux un dévouement, une abnégation et un sacrifice.

"Il faut beaucoup de courage et d'efforts personnels pour conserver sa vocation de magistrat jusqu'au bout dans une République comme la notre où le juge se retrouve presque partout tout seul, avec en main sa loi, sa balance et son épée", a-t-il indiqué.

Tchad : "il faut beaucoup de courage pour conserver sa vocation de magistrat jusqu'au bout". © Alwihda Info
Tchad : "il faut beaucoup de courage pour conserver sa vocation de magistrat jusqu'au bout". © Alwihda Info
Il a ajouté qu'en tant que "baromètre et régulateur de la société", le principe sacro-saint de l'indépendance de la magistrature consacré par la Constitution "ne doit surtout pas être pour vous juges une fiction mais plutôt un large pouvoir dont vous devriez faire usage". 

"Vous êtes tenus en tant qu'esclave de la loi de juger en toute indépendance et de faire application le crédo : "La loi et l'intime conviction"", a souligné Allona-va Magambie Emmanuel.

En renvoyant les magistrats dans leurs fonctions, le président du Tribunal de grande instance d'Abéché, Moussa Abdelkérim Saleh a affirmé qu'ils sont "engagés fermement à servir le pays".

"Vous êtes tenus à rendre la justice en toute objectivité", a-t-il précisé. Il leur a souhaité "bonne chance" dans leurs nouvelles fonctions.

Tchad : "il faut beaucoup de courage pour conserver sa vocation de magistrat jusqu'au bout". © Alwihda Info
Tchad : "il faut beaucoup de courage pour conserver sa vocation de magistrat jusqu'au bout". © Alwihda Info