Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la rentrée scolaire administrative "concerne tout le monde"


Alwihda Info | Par Malick Mahamat Tidjani - 20 Septembre 2019 modifié le 20 Septembre 2019 - 11:29



Le directeur général de l’enseignement et de la formation au ministère de l’Education nationale, Mahamat Alboukhari Oumar. © Alwihda Info
Le directeur général de l’enseignement et de la formation au ministère de l’Education nationale, Mahamat Alboukhari Oumar. © Alwihda Info
Interrogé par Alwihda Info, le directeur général de l’enseignement et de la formation au ministère de l’Education nationale, Mahamat Alboukhari Oumar, revient sur la rentrée administrative des établissements, notamment dans la zone du Lac Tchad.

Selon lui, "l’école est universelle et touche tout le monde, y compris ceux du Lac Tchad. Malgré les difficultés, le droit à l’éducation doit être assuré. Concernant la rentrée scolaire, nous sommes dans les préparatifs du redéploiement des enseignants. Je pense que la commission nationale des affectations et des mutations a été tenu et les enseignants sont déjà choisis pour se redéployer. ils vont regagner leurs postes."

"Comme le ministre a dit, c’est la rentrée administrative, c'est une rentrée qui doit permettre aux parents d'inscrire et de réinscrire les enfants à l’école. L’administration doit ouvrir les portes, faire la salubrité et le nettoyage, arranger le mobilier et l'immobilier, et élaborer les emplois du temps. Pendant deux semaines, ils vont préparer la rentrée des classes qui est prévue pour le 2 octobre. En ce qui concerne la zone du Lac Tchad, elle n'est pas oubliée. Elle aura aussi sa part dans la répartition des enseignants, tout comme la région de l'Est et du Sud. Ça concerne tout le monde", indique-t-il.

S'agissant du plaidoyer en faveur de la scolarisation des filles, si Mahamat Alboukhari Oumar s'en félicite, il estime que ce n'est pas suffisant. "Il faut suivre jour par jour et les laisser poursuivre leurs études jusqu'à la fin, jusqu'à ce qu'elles finissent le primaire, le moyen, le secondaire, jusqu'à l'Université. Nous constaterons au fur et à mesure que la fille progresse", précise-t-il.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)