Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad : la revue de la presse du 16 au 21 août


Alwihda Info | Par Tchonchimbo Ouapi Raphaël - Yana Abdoulaye - 21 Août 2021


Le processus de la transition au Tchad, les préparatifs du dialogue national inclusif, "Wakit Tama" contre "Lissa Wakit Ma Tama" et le sport sont entre autres les sujets débattus par les journaux de la semaine.


Tchad : la revue de la presse du 16 au 21 août
"On ne peut pas réussir une transition avec la peur au ventre", déclare Salibou Garba, président de l'Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND), à la une de La Voix. Dans une interview qu'il a accordé à l'hebdomadaire La Voix, il s'est prononcé sans langue de bois sur l'état de santé du pays, la période de transition, le règne du Conseil militaire de transition (CMT), l'attente du Conseil national de transition (CNT) et l'organisation du dialogue national inclusif.

"Le diagnostic de Salibou Garba", ajoute Le Potentiel. "La vacance du pouvoir au sommet de l'État suite au décès inattendu du président de la République, feu Idriss Déby Itno dans les conditions non élucidées, ne devrait pas permettre à l'armée de prendre le pouvoir au mépris de la constitution. En prenant ainsi le pouvoir, en mettant en place un gouvernement de transition avant d'envisager la tenue d'un dialogue national inclusif, on a mis la charrue avant les bœufs", analyse-t-il.

"La voie royale vers la légitimation", titre l'éditorialiste de N'Djamena Bi-hebdo. Selon lui, Ils sont 69 personnalités à préparer le prochain dialogue national inclusif. La publication de l'arrêté du premier ministre de transition portant nomination des membres du comité d'organisation du dialogue national inclusif (CODNI) qui a comme vice-président Saleh Kebzabo fait des vagues. À juste titre car l'acte n'est pas sans reproches. Il y a par exemple cinq personnalités nommés au titre de CMT, dénonce N'Djamena Bi-hebdo.

"Grande escroquerie d'État", ajoute Abba Garde. "Par arrêté n° 546 du 13 août 2021, le premier ministre de transition a nommé les membres du comité d'organisation du dialogue national inclusif. C'est un arrêté truffé des noms des affidés de l'ancienne majorité présidentielle qui a organisé les forums passés sous feu Idriss Déby Itno. "Manoeuvre d'exclusion flagrante", insiste Abba Garde. "Faut-il encore croire au caractère inclusif du prochain dialogue national inclusif", s'interroge le confrère.

"La stratégie du CMT a été d'habiller les alliés et militants du MPS en boubou associatifs ou par le titre "personnalités ressources". L'on voit qu'au titre de la présidence de ce comité, Saleh Kebzabo et Larlem Marie de l'APLFT auront bien du mal à avoir des marges de manœuvres face à des baroudeurs et missionnaires du système choisis pour exécuter un calendrier bien établi", analyse Abba Garde.

Inspection générale d'État (IGE) : "au cœur de la mafia", titre à sa Une le Potentiel. "Sous prétexte de lutter contre la corruption et le détournement des deniers publics, des inspecteurs d'un niveau douteux et de surcroît véreux font la pluie et le beau temps. L'IGE s'érige en machine de répression et de pillage savamment orchestré", informe le journal. "S'il y a une institution qui jaser les tchadiens d'en haut et ceux d'en bas, c'est bien l'IGE. Censée contrôler les ressources générées par les régies financières, l'GIE apparaît plutôt comme la caverne d'Ali Baba où certains inspecteurs se sucrent allègrement sur le dos de l'État et des contribuables", explique le journal.

"Le niet de Wakit Tama", informe N'Djamena Bi-hebdo."Après moults tergiversations, le ministre chargé du dialogue national et son équipe ont pu soumettre une liste composée d'acteurs pour composer le CODNI, entériné par arrêté du premier ministre de transition. Cet arrêté qui a surpris plus d'un était attendu pour faire avancer le processus de transition qui piétine depuis quelques semaines. Ce comité d'organisation est dirigé par le ministre de la réconciliation comme président. Il a Saleh Kebzabo de l'UNDR comme premier vice-président et Abakar Adoum Haggar comme deuxième vice-président", expose N'Djamena Hebdo".

"Wakit Tama et Lissa Wakit Ma Tama, même pipe même tabac", analyse Abba Garde. "Au même titre que des organisations de la société civile de droit tchadien, présentées comme étant des satellites ou des appendices de l'ancien parti-d'État, la coalition Wakit Tamma a perdue toute sa légitimité et toute crédibilité", constate Abba Garde.

"Basketball : Les Sao U16 font forte impression en Egypte", annonce Abba Garde. "Les jeunes basketteurs ont porté le flambeau du Tchad lors du championnat africain du basketball de moins de 16 ans qui s'est déroulé en Egypte. Cette discipline se révèle ainsi prometteuse pour le sport tchadien à la traîne. Elle vient de faire parler positivement le pays à travers les Sao U16 masculins et féminins", conclut Abba Garde.
 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 31 Mai 2019 - 15:48 Tchad : un mois de mai bien sombre


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)