Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad : la revue de presse de la semaine du 15 au 20 juin


Alwihda Info | Par Tchonchimbo Ouapi Raphaël - Yana Abdoulaye - 20 Juin 2021


Pour la semaine qui s'achève, les journaux se sont intéressés pour la plupart à la reconnaissance du parti politique Les Transformateurs par le Conseil militaire de transition (CMT), la mise en place d'une équipe chargée de la sélection des membres du Conseil national de transition (CNT), le 10ème congrès de MPS, la revue en hausse du baril de pétrole et les faits sociaux.


"Si le CMT veut confisquer le pouvoir par la force et les armes, il finira par la petite porte", prédit le président des Transformateurs Masra succès dans une interview accordée à N'Djamena Bi-hebdo. Le 8 juin dernier, le parti politique Les Transformateurs a obtenu son autorisation de fonctionner du ministère de l'Administration du territoire et de la Décentralisation.

Le Visionnaire écrit à sa Une : les quatre vérités de Masra succès. "L'heure du sursaut a sonné", signale le Visionnaire. Pour le journal, "après un silence interprété, a tort où à raison par les uns et les autres,le président du parti des Transformateurs, Assyongare Masra sort de son silence. Reconnaissance de son parti, tracasserie autour de la reconnaissance du CMT, composition du CNT ont été au cœur de l'entretien qu'a accordé le président des Transformateurs. “Le péché originel de Succès Masra !”, s'exclame Le Potentiel. "Le brillantissime pere-fondateur et financier du parti "Les Transformateurs” vient de mordre comme Adam le fruit défendu. Il brandit fièrement la reconnaissance octroyée par le gouvernement de transition à qui il déni la légalité", complète le journal.

“L'équipe chargée de la sélection des membres du CNT, la catastrophe", s'exclame l'Observateur à sa une. "C'est à travers les médias que l'on a appris la composition de l'équipe chargée de désigner les 93 membres du CNT, le futur Parlement provisoire qui sera chargé de contrôler l'action gouvernementale pendant les 18 mois. En effet, l'équipe est chapeautée par le général Djimadoum Tiraïna, qui n'est rien d'autre que le vice président du CMT. De nature mou, c'est l'espèce du beni-oui-oui. Que dire de Mahamat Allahou Taher de RDP, de Jean Bernard Padaré et de Célestin Topona de l'UNDR de Saleh Kebzabo ?" S'interroge l'Observateur à sa Une. "Un Comité de sélection de candidature voit le jour", annonce le Visionnaire. Par décret n° 054 du 11 juin 2021, le CMT a mise sur pied un comité ad-hoc de sélection de candidature au CNT.

"Tension de Kabadi et mort de Zene Bada", titre à sa Une le trimensemuel Salam Info. "Après avoir refusé de prendre les rênes du pays a cause d'une prétendue tension artérielle qui le ronge et son âge avancé, Haroun Kabadi a retrouvé un jeune âge, et miraculeusement une santé parfaite pour diriger le MPS, dont il devient le secrétaire général. La maladie a migré vers Mahamat Zene Bada, qui, de facto devient un exilé politique par la seule volonté des héritiers du Maréchal défunt. Zene Bada apprend ainsi à ses dépens que tout change en politique. En tout cas, un voleur remplace un autre voleur. Kabadi prend sa revanche sur l'ancien SG qui l'avait combattue. Kabadi va servir de paillasson aux enfants de Déby", trouve Salam Info. 

"Honneur et gloire à la kleptomanie", annonce a sa Une Abba Garde. "À l'issue du 10e congrès extraordinaire organisé au forceps, Ndia Jacques Haroun Kabadi est désigné secrétaire général du parti en remplacement de Zene Bada, absent des assises pour, dit-on, pour des raisons de santé", ajoute le journal. "Décidément le parti de Bamina est têtu dans ses habitudes. Cette habitude qui consiste à confier la direction du parti aux Gangsters de la République. Haroun Kabadi dont le passé et le présent font grimasser, revient pour une seconde fois à la tête de MPS. Mais, cette fois-ci inapte comme il l'a lui même déclaré pour se soustraire de l'intérim de la Présidence de la République qu'il devrait assurer", analyse Abba Garde. 

"Kabadi n'est plus malade", annonce N'Djamena Bi-hebdo. Pour le journal, on ne le voyait pas venir là, mais plutôt à la tête du fameux CNT que le CMT et le gouvernement de transition veulent mettre en place. C'est à la surprise générale que le président de l'Assemblée nationale Haroun Kabadi est désigné secrétaire général du parti MPS", ajoute Bi-hebdo. "Un pompier nommé Kabadi", annonce La Voix. En dépit des vives tensions, le 10e congrès extraordinaire du parti a l'oriflamme guerrière s'est tenu le 12 juin dernier. Parmi les grandes décisions prises, l'on note le come-back de Haroun Kabadi au secrétariat général du MPS en lieu et place de l'ombrageux Zene Bada Abas", ajoute La Voix.

"Les cours pétroliers remontent à un rythme très soutenu", annonce Le Sahel. "Le prix du pétrole a atteint un nouveau sommet en plusieurs années le mercredi 16 juin 2021. À l'origine, la baisse des stocks de pétrole brut au États-Unis rendu (...) apportant de l'eau au moulin des investisseurs haussiers. Cette augmentation est aussi due à une demande vive et un retour moins probable, du moins à court terme, des exportations iraniennes", explique Le Sahel. 

"Compagne cotonnière 2021-2022. Le prix d'achat du coton passe de 225,5 à 236 le kilo", informe le Visionnaire. Les producteurs de l'or blanc pourront vendre leurs coton à 236 Fcfa le kilogramme pour la campagne en cours. Une augmentation de 8,5 Fcfa par rapport au prix d'achat de la compagne écoulée. Bonne nouvelle aux coton-culteurs.

Dialogue en vue d'un pacte social : "Pahimi Padaké Albert reprend langue avec les syndicats", informe Le Progrès. Et ce, après une rencontre de prise de contact avec le nouveau ministre de la Fonction publique, de l'Emploi et de la Concertation sociale, Brah Mahamat.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 31 Mai 2019 - 15:48 Tchad : un mois de mai bien sombre


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS