Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le Gouvernement rencontre les ambassadeurs des pays de l'UE


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Mars 2019 modifié le 13 Mars 2019 - 12:39



Tchad : le Gouvernement rencontre les ambassadeurs des pays de l'UE ce mardi 12 à N'Djamena. © DR
Tchad : le Gouvernement rencontre les ambassadeurs des pays de l'UE ce mardi 12 à N'Djamena. © DR
Les ambassadeurs des pays de l'Union européenne accrédités au Tchad, des partenaires et la délégation de l'UE ont eu une rencontre ce mardi 12 mars à N'Djamena avec plusieurs membres du gouvernement, dont le ministre des Affaires étrangères, Cherif Mahamat Zene, le ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, des victimes de guerre et des anciens combattants, Daoud Yaya Brahim, et la ministre secrétaire générale du gouvernement, Mariam Mahamat Nour.

Les échanges ont portés sur la situation politique, sécuritaire au Tchad et au Sahel, la mise en oeuvre du 11ème Fonds européen de développement, ainsi que les perspectives et les attentes du Tchad en matière budgétaire.

"Nous avons discuté de la situation sécuritaire dans la sous-région et au Sahel. Nous avons également abordé la question de l'appui budgétaire de l'UE au Tchad et nous avons parlé du soutien de l'UE au processus électoral puisque nous, nous préparons à organiser cette année des élections législatives et locales", a expliqué le chef de la diplomatie Cherif Mahamat Zene.

D'autres questions d'intérêt commun ont été abordées au cours de la réunion, notamment en ce qui concerne le partenariat avec l'UE sur l'exercice de la programmation conjointe, et le financement de projets. "L'UE est le partenaire de premier plan en terme d'investissements au Tchad et le partenaire le plus important qui appui les efforts sécuritaires au niveau de la CBLT et du G5 Sahel", a précisé le ministre des Affairs étrangères.

La question de l'opérationnalisation de la force du G5 Sahel a également été au menu des discussions. D'après Cherif Mahamat Zene, "sur ce point, il y a des conférences qui sont en vue aussi bien à Bruxelles qu'à Ouagadougou et il y aura des visites d'experts de l'UE au Tchad. Nos discussions ont été assez riches et intéressantes. Je pense que ce dialogue est très utile".