Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Tchad : le PAPJS appelle à l'alternance au sommet de l'État


Alwihda Info | Par - 26 Mars 2021


Le président national du Parti africain pour la paix et la justice sociale (PAPJS), Néatobeye Bidi Valentin, a appelé jeudi, au cours d'une conférence de presse, les tchadiens à "participer activement à des manifestations pacifiques qui sont programmées pour exiger le départ de Idriss Deby Itno du pouvoir".

Le PAPJS s'indigne de la "personnification du pouvoir comme un bien personnel alors que le pouvoir d'État est un bien commun".

Selon le président national du parti, Néatobeye Bidi Valentin, le règne de 30 ans du président Deby "est gangréné par des vices et tares qui ont pour nom le népotisme, le favoritisme, le clientélisme, le régionalisme, la corruption, l'enrichissement illicite, l'illégalité voire l'inégalité, les détournements des biens publics, l'impunité, la misère, la marginalisation, l'exclusion, la gestion patrimoniale, le chômage, l'insécurité engendrée par des crimes crapuleux, les conflits éleveurs-agriculteurs entretenus par les autorités administratives et militaires, les exactions de tout genre, la cherté de vie, etc".

Par ailleurs, le PAPJS évoque des actes de provocation dans le département de la Nya, province du Logone Oriental, ayant conduit à la destruction des drapeaux du parti dans ses sièges. Néatobeye Bidi Valentin demande au MPS de "cesser ces provocations ; au cas contraire, nous répondrons au coup sur coup".

Golmen Ali
Correspondant de la province du Logone Occidental En savoir plus sur cet auteur