Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le PLD demande la "démission du président de l'Assemblée" après la mort de Bonheur


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Novembre 2019 modifié le 10 Novembre 2019 - 17:48



Le secrétaire général du PLD, Mahamat Ahmad Alhabo. © Alwihda Info
Le secrétaire général du PLD, Mahamat Ahmad Alhabo. © Alwihda Info
Le Parti pour les libertés et le développement (PLD) a condamné dimanche, avec fermeté, "l'assassinat criminel et barbare du jeune Mateyan Maneyel Bonheur perpétré par les éléments de sécurité du Président de l'Assemblée nationale le 4 novembre dernier."

Le parti demande, dans un communiqué, "le jugement, la condamnation des auteurs de ce crime odieux et le dédommagement conséquent des orphelins et de la veuve de M. Bonheur". Il exige "la démission du président de l'Assemblée nationale".

D'après le secrétaire à l'Information, à la sensibilisation et à la mobilisation, Djassira Ngar, "le président de l'Assemblée nationale et sa sécurité sont des récidivistes en matière de crimes commis sur les paisibles usagers de la route."

"Dans d'autres pays, les chefs d'Etat se promènent tranquillement et sans escorte de sécurité, tout en prenant bain de foule avec leur population, alors qu'au Tchad c'est le contraire", ajoute-t-il.

Mateyan Maneyal Bonheur est mort le 4 novembre 2019 après avoir été la cible de tirs de membres de services de sécurité, lors du passage du cortège du Président de l'Assemblée nationale.

La justice a ouvert une enquête quelques jours après l'incident et a annoncé l'arrestation de quatre membres de la sécurité du président de l'Assemblée nationale.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)