Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : les autorités promettent des investissements conséquents pour l'agriculture


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Mai 2018 modifié le 12 Mai 2018 - 07:50

Pour arriver à atteindre ces objectifs, il est plus que jamais nécessaire que le gouvernement mette l'accent sur la formation du capital humain et la mise en place des infrastructures adéquats.


Daniel Debah, président des Multiplicateurs de semences, un groupement agrée par l’Office national de développement rural (ONDR) du Chad, travaille dans son champ d’arachide avec sa femme.   © Edmond Dingamhoudou/Banque mondiale
Daniel Debah, président des Multiplicateurs de semences, un groupement agrée par l’Office national de développement rural (ONDR) du Chad, travaille dans son champ d’arachide avec sa femme. © Edmond Dingamhoudou/Banque mondiale
Le monde rural joue un rôle important dans le secteur économique national, la quatrième République promulguée par le chef de l'Etat met l'accent particulier sur l'investissement du monde rural afin de susciter la croissance et contribuer à l'auto-suffisance de la population.

Le monde rural qui constitue 80% de la population est le moteur de l'économie nationale, pourvoyeur d'emploi et source de devise. Le monde rural est inscrit en lettres d'or dans les annales de la quatrième République, les deux couches sociales a savoir les femmes et les jeunes bénéficient d'une attention soutenue du chef de l'Etat, c'est pourquoi toutes les dispositions seront prisent dans la quatrième République afin de libérer le potentiel productif. La jeunesse doit opter pour l'agriculture et l'élevage afin de garantir son autonomie financière dans un contexte où la fonction publique n'est plus pourvoyeuse d'emploi.

Selon les promesses du chef de l'Etat, le monde rural bénéficiera d'investissements conséquents pour passer de l'agriculture traditionnelle à la phase de transformation afin de donner de la valeur ajoutée aux produits. Cela garantira l'autosuffisance alimentaire de la population.

Pour arriver à atteindre ces objectifs, il est plus que jamais nécessaire que le gouvernement mette l'accent sur la formation du capital humain et la mise en place des infrastructures adéquats. "Bâtir un Tchad plus fort, plus solidaire et plus prospère, ceci est est possible grâce à un levier du monde rural."



Dans la même rubrique :
< >