Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : les dépenses militaires et sécuritaires augmentent en 2019


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 1 Décembre 2018 modifié le 1 Décembre 2018 - 01:02



Des militaires tchadiens lors d'un défilé à Abéché. © Alwihda Info
Des militaires tchadiens lors d'un défilé à Abéché. © Alwihda Info
Le gouvernement a adopté ce vendredi 30 novembre 2018 en conseil des ministres extraordinaire le projet de loi de finances (PLF) 2019. Il prévoit une hausse des budgets alloués au ministère de la Justice et des Droits humains, au ministère en charge de la sécurité publique, et au ministère en charge de la défense nationale.

"Des efforts importants seront consentis à l’endroit des composantes régaliennes de l’État (justice, sécurité, défense) qui voient leurs allocations croitre de 33,8%", justifie le ministère des Finances et du Budget.

Les crédits alloués aux secteurs sociaux et au développement rural progresseront de 13,2%.  

Par ailleurs, dans l'objectif de promouvoir l’emploi et d'améliorer les conditions de travail et le pouvoir d’achat des fonctionnaires, le PLF 2019 porte de 50 à 65% les Augmentations Générales et Spécifiques (AGS). "Une attention particulière sera portée sur l’amélioration du fonctionnement des administrations publiques", assure le Gouvernement.

Au cours du conseil des ministres, le chef de l'Etat a donné des "instructions fermes" en vue de procéder au réajustement de certaines rubriques budgétaires. Il a également appelé à user de tous les leviers financiers, fiscaux et budgétaires susceptibles de permettre l’atteinte des objectifs du Gouvernement visant à soutenir la croissance, à diversifier l’économie, à développer l’emploi et à consolider le redressement des finances publiques. 

Le PLF doit désormais être adopté par l'Assemblée nationale.