Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad: lettre à Monsieur le ministre de la culture et des Sports


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 31 Mai 2008 modifié le 31 Mai 2008 - 01:24

Le secteur de la culture est le reflet de l'effervescence de l'identité d'une nation. Il est aussi la base d'une validité économique. Il est la source de la créativité, celle qui permet a' des pans complets de l'économie de se développer. Il manque au Tchad la volonté de faire de la culture voire de Sport un moteur important du développement. Je demande à Monsieur le ministre de la culture et des Sports d'investir sans hésitation dans ce secteur.


Tchad: lettre à Monsieur le ministre de la culture et des Sports

Par Mahadjir fils

Lettre a' Mr. le ministre de la culture et de Sport !


En passant, une fois, 6 mois chez mon oncle a' Ndjamena (au quartier repos III) j'ai connu Djibert Younous. Car il était l'ami de mes grands frères Mahmoud Younous, Mht Orozi, mon homo le Dr. Abakar Tollimi et sans oublier mon oncle Djiddi Hangatta. C'est joyeux d'apprendre la nomination d'un connaissant a' un poste ministériel. Je ne peux que lui féliciter et encourager a' faire un travail remarquable. Si je me permets de lui rédiger cette lettre c'est parce que j'ai confiance en lui.

Le secteur de la culture est le reflet de l'effervescence de l'identité d'une nation. Il est aussi la base d'une validité économique. Il est la source de la créativité, celle qui permet a' des pans complets de l'économie de se développer. J'habite depuis 2004 a' Montréal (1ere ville de la belle province, le Québec, et 2ieme au Canada après la grande ville de Toronto). Ici, a' Québec, je constate qu'au delà des festivals et des activités purement culturelles, ce sont des domaines aussi diversifiés que l'aéronautique, le multimédia, la publicité qui repose sur la créativité des travailleurs québécois....

J'ai lu une étude dans un journal qui a montré que les activités culturelles a' elles seules représentent quelques 5% du PIB pour certaines régions du Québec. Ce qui place le secteur de la culture sur un pied d'égalité avec l'enseignement, les services professionnels et la construction de ces régions de la belle province.

Je relate ces informations crédibles pour demander a' Mr. le ministre de la culture et de Sport d'investir sans hésitation dans ce secteur. Mr. le ministre ne doit pas hésiter a' développer une vision d'ensemble a' long terme qui puisse permettre au Tchad de miser sur tous les talents qui y réside. Il manque au Tchad la volonté de faire de la culture voire de Sport un moteur important du développement. Il y'a bien des apôtres ici et la'. Leurs efforts restent pourtant marginalisés. Il faudra bien qu'un jour on comprenne que les sommes investies a' la culture et Sport rapportent tant sur le plan économique que sur celui de la distinction et l'affirmation identitaire.

Surtout le Sport apporte une grande joie et un grand honneur incomparable a' un peuple quand l'équipe nationale gagne la coupe continentale ou mondiale. De ce coté, le Tchad est toujours le DER, j'allais dire le dernier des derniers. On n'a jamais entendu parler que le Tchad a remporté une coupe quelconque. Pour la coupe du Monde n'en rêvons même pas. Nous sommes toujours éliminés des les premières matchs. Et cela' est vrai que ce soit aux tournois continentaux ou mondiaux. La raison principale de ces éliminations répétitives c'est que nos entraineurs choisissent des faibles joueurs au détriment des meilleurs. Essayez de trouver des entraineurs qui ne sont pas corrompus et qui choisissent les meilleurs.

Le nouveau ministre doit relever le défi. C'est une honte pour toute la nation tchadienne que son équipe nationale n'est même pas capable de représenter le pays au moins une seule fois au quart de finale ou demi finale durant les pléthoriques compétitions régionale ou mondiale. C'est trop humiliant pour un pays qui se dit PETROLIER d’être éliminé des les début des tournois olympiques.

Plusieurs pays a’ travers le Monde possèdent un plan stratégique pour faire de la culture et de Sport un catalyseur de leur économie. La culture et le Sport devraient être encouragés. Certes, comme la majorité des tchadiens sont pauvres, le pays est loin d'avoir le financement public nécessaire pour aspirer a' consolider les Sports, le secteur des arts et des lettres, et par extension celui de la culture et de la créativité. Mr. le ministre, il est en épilogue très difficile d'avoir une vision a' long terme quand on tire le diable par la queue. Faites tout pour apporter de grands changements dans votre département.

Pour terminer, permettez moi de vous rappeler ces deux belles propos: " Lorsque vous aurez développé l'aptitude a' faire de petites choses, alors de grandes choses se présenteront a' vous." et " quelque grand que soit le poste, celui qui le détient doit se montrer encore plus grand". Bref, toutes mes félicitations pour votre nomination. Je vous souhaite bon boulot et bonne journée.

Fraternellement,
Mahadjir.fils
Amerique du Nord.


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 23:59 Voilà pourquoi les États-Unis soutiennent Israël