Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Tchad : quel avenir pour Zene Bada au sein du MPS ? la réponse de Kabadi


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Juin 2021


Dr. Haroun Kabadi est le nouveau secrétaire général du Mouvement patriotique du salut (MPS). Il remplace Mahamat Zene Bada qui n'était pas présent aux assises. Après sa désignation par acclamation, Dr. Haroun Kabadi s'est confié à la presse : "L'ancien secrétaire général est un militant du MPS. Il pourra revenir travailler comme d'habitude", a-t-il affirmé.

S'agissant de la prochaine élection présidentielle, Haroun Kabadi a déclaré ne pas savoir qui sera le candidat du parti.

En séjour à Paris pour des raisons sanitaires, Mahamat Zene Bada avait annulé les effets de la décision portant convocation du congrès. Il n'a pas encore réagi publiquement à son éviction.

Dr. Haroun Kabadi est perçu au sein du parti comme "un homme expérimenté", qui "connait très bien le parti" et qui a "travaillé durant des années" auprès du défunt Maréchal Idriss Deby Itno. Selon le présidium du congrès, il est "le mieux placé pour conduire la destinée du parti vers un avenir".

Né le 29 avril 1949 à Dindjebo, dans le département du Lac Iro, province du Moyen-Chari, Dr. Haroun Kabadi a été successivement ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement (1998), directeur général de la Société cotonnière du Tchad et Premier ministre (2002-2003). Il est l’actuel président de l’Assemblée nationale.

Le parti a tenu samedi son 10ème congrès extraordinaire à N'Djamena. Prévu sur deux jours, le programme a été compressé sur la seule journée du 12 juin.

"Si on n'est pas préparés, ce sont les autres qui vont nous imposer leur façon de voir"

Dans son discours, Haroun Kabadi a appelé les membres du parti à se mettre directement au travail. Il a évoqué les enjeux à venir, particulièrement le dialogue national inclusif.

"Notre Constitution doit disposer des articles qui épousent la social-démocratie, c'est-à-dire notre corpus idéologique que nous avons défendu depuis 30 ans. Mais si on n'est pas préparés, ce sont les autres qui vont nous imposer leur façon de voir", selon Haroun Kabadi.

Il estime que le bureau politique du parti et les membres du Conseil national du salut doivent se préparer pour "participer activement" au dialogue, afin que les idées du parti "puissent passer".

Haroun Kabadi appelle également à se préparer pour le référendum : "Ce référendum, c'est le référendum du MPS ; sur lequel le MPS peut se projeter dans l'avenir".