Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : tensions à Sarh pour l'annulation de deux décrets


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Octobre 2018 modifié le 4 Octobre 2018 - 17:16



Sarh, ville située au sud du Tchad. © Google Maps
Sarh, ville située au sud du Tchad. © Google Maps
Le parti CDF (Convention pour la démocratie et le fédéralisme) a "félicité la population du Moyen-Chari pour la réussite de l'opération ville morte du 27 septembre 2018", selon un communiqué parvenu à Alwihda Info, signé du secrétaire national à l'administration, Noubatessem Jonathan Boguyanan. Il appelle à rester mobilisé jusqu'à l'annulation effective des décrets 425 et 426 de juin 2016, objets de la contestation.

Le parti affirme "suivre l'évolution de la situation relative à l'imposition du sultanat à Sarh". Il invite les notables du Moyen-Chari à respecter les résolutions prises lors de l'Assemblée générale du CEFOD, notamment le point relatif au boycott de toute organisation officielle où la présence du Sultan contesté est remarquée.

Le CDF exhorte le président de la République à honorer sa parole donnée à la délégation des ressortissants du Moyen-Chari en retirant les deux décrets "pour mettre un terme à la contestation et ramener la quiétude dans les esprits des ressortissants du Moyen-Chari".

Le chef de l'Etat, Idriss Déby, est arrivé aujourd'hui, en fin de matinée, dans la ville de Sarh.