Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : un Centre des ressources numériques lancé à Massakory


Alwihda Info | Par Ali Moussa - 20 Février 2021

WenakLabs et la commune de Massakory, en partenariat avec la GIZ -coopération allemande- ont lancé officiellement le 19 février, le Centre des ressources numériques de Massakory.


Ouvrant officiellement le Centre des ressources numériques de Massakory, la gouverneure de la province de Hadjer Lamis, Mme. Amina Kodjiana, a souligné que le chemin a été long, mais cela a permis de prendre en compte les aspirations des uns et des autres dans la consécration de cette action. C'est une réponse adéquate à l'épanouissement des jeunes de la province. "Vous venez de nous prouver que nous ne sommes plus dans les beaux discours, ni dans les rêveries, mais nous sommes dans l'action".

"Cette initiative corrobore bien avec les engagements internationaux et nationaux pris par le gouvernement sous l'inspiration du chef de l'État lors du sommet mondial de la jeunesse 2020. C'est fort de cette aspiration que la question de l'emploi pour les jeunes constitue l'une des préoccupations majeures du gouvernement et ses partenaires au développement qui l'ont inscrit en priorité dans le PND", a-t-elle soutenu. 

La mairie de Massakory met désormais à la disposition de sa population un outil qui lui permettra de se connecter avec le monde et de concrétiser la politique du gouvernement par la mise en place d'un centre dénommé "Centre des ressources numériques de Massakory". Ce centre a vocation de développer et mettre à la disposition de la jeunesse des offres de formation initiale et continue en vue de soutenir le démarrage d'une activité indépendante. 

"Je tiens à faire remarquer aux jeunes de Massakory et de la province de Hadjer Lamis tout entier que ce centre est d'abord destiné à vous, pour vos recherches et pour l'accès au marché de vos produits, ainsi que sur le plan scolaire", a précisé la gouverneure de la province de Hadjer Lamis, Mme. Amina Kodjiana. Elle a exhorté la jeunesse de la province de Hadjer Lamis à s'inscrire et suivre les différentes formations. 

Pour le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, la jeunesse constitue le fer de lance de la nation. C'est sur elle que repose la fondation sur laquelle s'érige le mur du développement. Et d'ajouter que ce centre qui se matérialise est une grande aubaine pour la population de la ville de Massakory, dans la mesure où il a pour objectif de digitaliser les activités génératrices de revenus des jeunes, de promouvoir la cohabitation pacifique et aider à planifier le plan du développement communal. 

Ce Centre est le fruit d'une union, d'une collaboration fructueuse entre la mairie de Massakory, le GIZ et l'association des jeunes, a-t-il relevé, invitant les jeunes à en faire bon usage.

Le directeur pays de la GIZ, Felix Kirch, a quant à lui révèle que ce Centre de formation est financé par la coopération allemande dans le cadre de la professionnalisation de l'artisanat et de l'emploi des jeunes. Il a ajouté que la coopération allemande au développement est active au Tchad depuis une cinquantaine d'années au bénéfice de la population.

La GIZ intervient dans cinq secteurs prioritaires à savoir : la gouvernance locale, le développement socio-économique, la cohabitation pacifique, la gestion des ressources naturelles et la sécurité au Sahel.

La commune de Massakory a été choisie pour l'installation de ce cyber-café comme commune pilote en raison de l'engagement fort de la mairie et du dynamisme de la plate-forme des jeunes. Après la phase test, l'expérience sera étendue à Massaguet, Moussoro et Mao.