Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous"


Alwihda Info | Par Hassan Djidda Hassan - 18 Novembre 2019 modifié le 18 Novembre 2019 - 13:06



Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info
Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info
Le congrès du Réseau septentrional des organisations des personnes handicapées (RESOPH) au Tchad s'est ouvert ce lundi matin à Ati, dans la province du Batha.

La cérémonie d'ouverture a été présidé par le préfet du département du Batha Ouest, Fatimé Boukar kosseï, représentant le gouverneur.

Cette rencontre d'Ati permettra d'une part d'évaluer le travail accompli par la coordination du RESOPH et d'autre part, de se projeter dans cette nouvelle ère qui s'annonce très prometteuse pour les personnes handicapées venues de tout le coin du pays.

Les assises de deux jours permettront "d'agir en synergie en vue d'apporter la contribution aux efforts déployés en cette 4ème Réplique par les plus hautes autorités dans le but de promouvoir et protéger les droits des personnes handicapées."

Le maire d'Ati, Abakar Moussa Kaïdallah s'est réjouit de la tenue de cette assise dans la ville.

Pour Abdellatif Hachim Djabal, coordinateur du RESOPH, l'ère nouvelle qui s'ouvre à eux et très prometteuse et les retombés de leur lutte sera bénéfique car pour lui, "les espoirs sont permis mais les défis sont énormes."

Ouvrant les travaux du congrès, la représentante du gouverneur, le préfet du département du Batha Ouest Fatimé Boukar Kosseï a déclaré que "l'Etat dans sa stratégie de réduction de la pauvreté et de la solidarité nationale concède aux personnes handicapées un rôle prépondérant avec comme l'un des axes stratégiques l'autonomisation et l'intégration dans tous les secteurs pour assurer le développement socio-économique sans exclusion".

Le préfet a estimé que "la lutte des personnes qui vivent avec un handicap doit être la préoccupation de tous". Elle a demandé à tous les participants d'apporter leur contribution pour la réussite du congrès.

Le congrès prendra fin ce mardi 19 novembre.

Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info
Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info

Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info
Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info

Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info
Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info

Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info
Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info

Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info
Tchad : un congrès pour plaider la cause des personnes handicapées, "une préoccupation de tous". © Alwihda Info



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)