Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tétanos maternel et néonatal : le Tchad distingué pour ses efforts


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 26 Avril 2019 modifié le 26 Avril 2019 - 10:48



Tétanos maternel et néonatal : le Tchad distingué pour ses efforts. © DR/MSP
Tétanos maternel et néonatal : le Tchad distingué pour ses efforts. © DR/MSP
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décerné ce mardi 23 avril un certificat de mérite au ministère de la Santé publique pour ses efforts en matière de lutte contre le tétanos maternel et néonatal.

Le Tchad a été retiré de la liste des 14 pays n'ayant pas encore éliminé le tétanos maternel et néonatal. Il rejoint désormais la liste des pays qui ont éliminé le tétanos maternel et néonatal.

Le représentant résident de l'OMS au Tchad, Dr. Jean Bosco Ndihokubwayo, a précisé que ce certificat traduit les efforts inlassables fournis par le Tchad pour atteindre ce résultat. Il a encouragé  le ministère à les maintenir pour consolider cet acquis.

Les efforts soutenus du Tchad doivent être suivis par la mise en oeuvre des recommandations issues de l'enquête de validation, notamment atteindre et maintenir en vaccination de routine une couverture VAT2+ >80% dans chaque district ; améliorer l'accessibilité et la qualité des accouchements assistes et du personnel qualifié ; renforcer l'éducation des mères et de la communauté pour les soins du cordon ombilical ; renforcer la surveillance basée sur le cas ; instituer un exercice annuel d'analyse du risque de tétanos maternel et néonatal dans chaque district et organiser des AVS VAT chez les femmes en âge de reproduction dans les districts à haut risque ; et adopter et mettre en oeuvre le nouveau calendrier de vaccination antitétanique incluant un rappel de vaccin pentavalent à la 2ème année, ainsi que le vaccin contre la diphtérie et le Tétanos (DT) entre 4 à 8 ans et 9 à 15 ans.

Le ministre de la Santé Publique, Aziz Mahamat Saleh, a remercié l'OMS et les autres partenaires techniques et financiers pour leur engagement sans faille auprès du Gouvernement de la République du Tchad dans ses efforts inlassables en matière de lutte contre la maladie, en générale, et les maladies évitables par la vaccination, en particulier. Il a promis que le Tchad maintiendra le cap afin de garder son statut de pays ayant éliminer le tétanos maternel et néonatal.

Le Tchad a élaboré et mis en oeuvre son plan stratégique d'élimination du tétanos qui a permis de renforcer la vaccination de routine, la surveillance épidémiologique. Il a conduit trois passages d'activités de vaccination supplémentaire (AVS) contre le tétanos dans tous les districts du pays pour la période allant de 2015 à 2016.

Faisant suite à cet exercice de pré-validation, une enquête de validation pour l'élimination du tétanos maternel et néonatal a été conduite du 21 janvier 2018 au 14 janvier 2019 et à l'issue de laquelle il a été recommandé de considérer le tétanos néonatal comme ayant été éliminé pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2018 dans tout le pays.