Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le chef de l’Etat exhorte le gouvernement à concrétiser les ambitions de développement


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 6 Janvier 2022


Togo : le chef de l’Etat exhorte le gouvernement à concrétiser les ambitions de développement
Le président de la République, Faure Essozimna Gnassingbe a présidé, ce 5 janvier 2022 au Palais de la présidence à Lomé, le premier Conseil des ministres de l’année. Avant l’entame des travaux, le Premier ministre, Mme Victoire Tomegah-Dogbe a présenté, au nom du gouvernement, les vœux de bonne santé et de prospérité au chef de l’Etat.

Elle a particulièrement salué le leadership du président de la République, face à la situation sécuritaire et pour ses actions sociales. En réponse, le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbe a réitéré son engagement pour la consolidation de la paix et de la cohésion nationale puis exhorté le gouvernement à concrétiser les ambitions du développement économique et social de notre pays. Le chef de l’Etat a, pour finir, souhaité une bonne et heureuse année à tous les ministres.

Par ailleurs, au cours des travaux, le Conseil a examiné et adopté trois projets de décret. Le premier portant réglementation de la caution, de la garantie de loyer et du bail d’habitation, le deuxième fixant les conditions de coopération entre les organisations non gouvernementales (ONG) et le gouvernement et le troisième déclarant d’utilité publique et autorisant les travaux d’extension de la réserve foncière spéciale des cantons de Dalavé et de Kpomé dans la préfecture de Zio. Une communication a été faite sur l’opération de sécurisation des zones frontalières « Koudanlgou IV-Zone II ».

Il faut noter que dans les divers, le ministre chargé de la santé a rendu compte au Conseil de la flambée de cas de Covid-19 dans le pays avec en particulier, l’émergence du variant omicron. Le conseil, tout en saluant la mobilisation des agents de santé face à cette situation inédite, a invité la population à se remobiliser en matière de respect des gestes barrières et d’adhésion à la campagne de vaccination. Seuls moyens selon l’exécutif d’éviter un impact encore plus négatif de cette maladie à travers le pays.