Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le chef de l’Etat s’est entretenu avec la nouvelle directrice des opérations de la Banque mondiale


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 8 Octobre 2019 modifié le 8 Octobre 2019 - 11:39


Le chef de l’Etat togolais, Faure GNASSINGBE. © DR
Le chef de l’Etat togolais, Faure GNASSINGBE. © DR
Lomé - La nouvelle directrice des opérations de la Banque Mondiale pour le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Togo, Coralie GEVERS a été reçue en audience ce lundi 7 octobre 2019 au Palais de la Marina, par le chef de l’Etat, Faure GNASSINGBE.

Les échanges entre les deux personnalités ont essentiellement porté sur le partenariat entre le Togo et l’institution financière internationale notamment son accompagnement dans la mise en œuvre des réformes économiques et des projets de développement en cours d’exécution dans le pays.

Au sortir de ce tête-à-tête, Coralie GERVERS s’est confiée à la presse en ces termes : « nous avons eu des échanges très intéressants sur les efforts qui sont en cours depuis quelques années déjà et l’appui que le groupe de la Banque Mondiale peut apporter à cet effort ».

Et de rappeler : « Nous avons actuellement un portefeuille en cours d’environ 400 millions $ qui sert au développement du secteur privé, la croissance et la création d’emplois ». Ce portefeuille permet également de soutenir l’offre de meilleurs services dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de la protection sociale, a –t-elle indiqué.

Des réflexions sur les perspectives de partenariat entre le groupe de la Banque Mondiale et la vision de développement du Togo déclinée dans le Plan National de Développement (PND 2018-2022) ont été également menées. « Nous avons discuté également des directions futures, et de notre engagement à l’appui de la stratégie de développement du pays », a-t-elle ajouté.

En plus de cet engagement, il est à rappeler que l’institution de Bretton Woods avait déjà indiqué être disposée à aligner son Cadre de Partenariat avec le Togo (2019-2021), sur le PND.  La Directrice des opérations de la Banque mondiale s’est également félicitée de la formidable percée du Togo dans le dernier classement Doing Business, et la présence du pays sur la liste restreinte des vingt économies les plus réformatrices du monde.

Rappelons qu’à ce jour, le portefeuille de la Banque Mondiale au Togo compte 17 projets pour plus de 220 milliards de FCFA dont 43% sont des dons. Des projets qui couvrent l’ensemble du pays et concernent les secteurs de l’agriculture, l’éducation, l’environnement, le développement communautaire et les filets sociaux, la santé, le secteur privé, l’emploi des jeunes, les télécommunications, les mines, l’énergie, les infrastructures urbaines, l’économie bleue et la gouvernance.